sam. Août 13th, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

15 Minutes pour convaincre » : quand soudain tout bascule sur France 2

Par Clément Pétreault
LePoint.fr

La dernière prestation médiatique des candidats à la présidentielle a été bouleversée par l’attentat sur les Champs-Élysées survenu en cours d’émission.

Ils s’étaient donné rendez-vous pour que rien ne change. L’émission promettait d’être policée, interminable, probablement ennuyeuse ; tout avait été conçu pour qu’aucun grain de sable ne vienne perturber les précaires équilibres sondagiers. Chaque candidat devait apporter un objet « qu’il emporterait avec lui à l’Élysée », commenter une photo exhumée des archives, confesser un regret, détailler une partie de son programme, bref, se laisser glisser tranquillement vers la fin de la campagne officielle prévue ce vendredi à minuit. Et puis tout a basculé : un policier a été abattu à l’arme automatique sur les Champs-Élysées. L’attaque armée, tant redoutée pendant cette dernière semaine de campagne, s’est finalement immiscée dans l’émission politique de France 2 et sa mécanique aseptisée.

La nouvelle, d’abord confuse, est tombée après les prestations de Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen, François Asselineau, Benoît Hamon et Nicolas Dupont-Aignan. Ces candidats attendront la séquence des conclusions pour commenter l’événement. Les autres composeront avec une information encore parcellaire. Ainsi, Philippe Poutou n’a pas jugé utile de modifier les positions du parti. Pour lui, il est toujours nécessaire de désarmer les forces de l’ordre « pour faire stopper les violences policières, pour que les policiers ne soient plus considérés comme des ennemis ». Et de déplorer ce « droit à la bavure » induit par les nouvelles dispositions législatives.

Macron et Fillon changent leurs interventions

Emmanuel Macron a délaissé sa grammaire en loge, refusant de se livrer au jeu futile du commentaire d’objet composé. Si jeune, dans un moment si grave, comment incarner le président capable de rassembler et (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Attentat sur les Champs-Élysées : le terrorisme frappe la fin de la campagne présidentielle
Présidentielle : Macron, Fillon et Le Pen annulent leurs déplacements
Pierre-Antoine Delhommais – Les trous noirs de la campagne
Présidentielle : le grand oral des candidats perturbé par l’actualité
Recevez la newsletter Le Point.fr