ven. Mai 27th, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Iran: protestations lors d’une visite de Rohani sur le site d’une catastrophe

Iran: protestations lors d’une visite de Rohani sur le site d’une catastrophe
La voiture du président Rohani a été bloquée pendant quelques minutes par des mineurs en colère sur le site de la mine d’Azad Shahr, le 7 mai 2017.HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP

A dix jours de l’élection présidentielle, le président Hassan Rohani a dû faire face à de violente protestation de mineurs en colère. Il s’était rendu à la mine d’Azad Shahr dans le nord de l’Iran où 26 mineurs ont été tués après une explosion mercredi dernier.

Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

Des vidéos et des photos diffusées par les médias iraniens et sur les réseaux sociaux montrent la voiture du président Hassan Rohani bloquée pendant quelques minutes par des mineurs en colère qui frappent le véhicule à coups de pied et de poing.

Sur d’autres vidéos publiées par les agences de presse, on voit un mineur, entouré par ses camarades, interpeller de manière virulente le président Hassan Rohani. « Vous êtes le bienvenu, Monsieur le président, mais à quoi cela sert? », a déclaré le mineur en colère.

Le mineur a dénoncé les conditions de travail et sécurité. « Nous avons perdu nos camarades, leurs femmes sont devenues des veuves, 170 enfants sont devenus orphelins », a-t-il déclaré. Il a affirmé que leur salaire n’a pas été versé pendant des mois.

La situation des classes défavorisées et le chômage qui touche 12,4% de la population active et 27% des jeunes sont devenus les principaux thèmes de la campagne électorale.

Le sort des couches populaire et le chômage sont largement exploités par les candidats conservateurs qui ont promis une augmentation des aides aux plus pauvres et des millions d’emplois.

RFI