COLOMBIEPAPE FRANÇOIS Visite triomphale du pape en Colombie: Bogota, Medellín et maintenant Carthagène

COLOMBIEPAPE FRANÇOIS
Visite triomphale du pape en Colombie: Bogota, Medellín et maintenant Carthagène
Le pape François, lors d’une visite au sein d’un orphelinat à Medellín, en Colombie, samedi 9 septembre 2017.Osservatore Romano/Handout via REUTERS

Le pape François termine ce dimanche 10 septembre 2017 sa visite de cinq jours en Colombie. Après Bogota puis Villavicencio, il était samedi à Medellín, la seconde ville du pays, pour adresser un message aux catholiques du pays. Il se rend désormais à Carthagène des Indes

Avec notre envoyé spécial à Medellín,  Xavier Lenormand

Souvent associée à la violence et aux cartels de drogue, Medellín est aussi la ville la plus catholique de Colombie. La seule sainte colombienne a d’ailleurs vécu dans sa région. Ainsi, ce ne sont pas moins de 1,2 million de personnes qui ont assisté à la messe célébrée par le pape François samedi. Pour la plupart, ces fidèles catholiques ont attendu sur place toute la nuit. Ni la pluie, ni les 45 minutes de retard du pontife ne les ont découragés. Et pourtant, cet enthousiasme n’a pas empêché le pape François de leur adresser un message exigeant.

Aux yeux de François, ils n’ont pas le droit de s’approprier l’Eglise. Et au contraire, ils doivent porter son message à ceux qui ont soif de Dieu, soif de dignité. Quant aux prêtres et aux religieux, ils ne doivent chercher ni la tranquillité personnelle, ni la promotion sociale, ni les intérêts matériels. En somme, a proposé le pape François, il faut suivre l’exemple de saint Pierre Claver, prêtre du XVIIe siècle, qui s’était fait l’esclave des esclaves. Cela tombe bien : le pape doit visiter la maison de ce saint ce dimanche à Carthagènes des Indes, au dernier jour de sa visite en Colombie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *