Comité de pilotage de l’Inter-Association en conclave à Touldé Doubango .

Un  atelier de réflexion a duré plus de 9 heures  d’horloge, les représentants de nombreux villages, les chefs religieux, les professionnels  de l’éducation, les élus, les notables.

L’initiative  émane  des   HALAYBES  qui regroupent  les associations Halaybe de Nouakchott, Nouadhibou et Zouérate.

à l’Ecole de Touldé, l’événement a eu lieu  ce 20 Septembre 2017 et restera longtemps  graver dans les esprits, une journée  qui a tout  réussi,  la meilleure mobilisation  de l’année 2017.

La thématique  était  ciblée  sur « les problèmes de l’éducation et le rôle des APE ».

En partenariat  avec  l’ONG   ESD  dirigée par Aliou Nango Ba dit Hadji Ba, la Commune de Boghé et l’amicale des enseignants de Thiédé, Thiénel, Touldé et Sarandogou.

Un concours de lecture du coran, des conférences sur  l’enseignement coranique dans l’éducation de façon normale, la distribution des prix aux meilleurs élèves qui se sont distingués au cours de la période des cours de vacances, des ateliers sur les problématiques qui traversent le système éducatif actuel ont été les temps forts de cette journée clôturée par une soirée artistique animée par les troupe théâtrales de Thide, Touldé Thiénel.

La cérémonie d’ouverture  était  présidée par le Hakem mouçaid de Boghé, M. Mohammeden  O/ El Arby accompagné du Maire de Boghé, M. Dia Hamady Hachemiou.

Beaucoup d’échange d’allocutions entre les organisateurs, et l’administration.   Après les mots de bienvenue prononcés par le Chef du village et le coordinateur de la journée, respectivement : MM. Bâ Alassane Adama et  Amadou Tijane Bâ, le maire de Boghé s’est félicité de « la mobilisation grandiose des populations pour cette journée » avant d’indiquer que « l’enseignement ne cesse de se dégrader en qualité et qu’il urge d’y apporter des solutions adéquates ».

Quant au Maire de Sebkha, M. Abdoulaye Aly Thiam, il a exhorté les populations à apprendre, qui est la mission «  number one » de notre monde.

c’est un grand jour,  Il a prospéré de l’occasion pour féliciter l’Inter-Association pour les efforts qu’elle mène pour le développement.

Ensuite, le Président de l’ONG ESD, M. Bâ Aliou Nango, le Président du District de football, M. Amadou Tidjane Bâ, le Président et le Vice-présidents de l’Inter-Association, respectivement : MM. Ngaïdé Abderrahmane Hamath et Boye Oumar Abou, ont tour à tour pris la parole pour faire ce constat : Il s’agissait de dresser les acquis réalisés par l’enseignement traditionnel, de comparer l’ancienne école qui avait fait ses preuves et la nouvelle et de faire un diagnostic des maux dont souffre le système éducatif mauritanien en général, local en particulier.

Cet  état des lieux a été sanctionné par les travaux de groupes répartis en cinq ateliers : Diagnostic des problèmes liés à la question éducative et pistes de solutions, l’éducation non formelle (coranique), la vie scolaire, les amicales des enseignants et la redynamisation des APE et enfin le partenariat et les financements (collectivités locales, ONG, Associations etc.).

Chaque atelier a fait des propositions concrètes censées sortir notre école de ses misères.

Parmi celles-ci, la dynamisation de l’enseignement coranique et de l’arabe, l’organisation de cours de cours de vacances en partenariat avec des ONG, l’application du principe de la sanction et de la récompense entre autres.

hbodiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *