Le FMI veut donner une « cure d’engraissement » à la Mauritanie

Le FMI veut donner une « cure d’engraissement » à la Mauritanie
Le FMI veut donner une « cure d’engraissement » à la Mauritanie
Les Mauritanies – Le Fonds monétaire international (FMI) pourrait fournir une aide financière à la Mauritanie dans le cadre de l’accord de la Facilité Elargie de Crédit (FEC). En effet, la Mauritanie et l’institution de Bretton Woods s’apprêtent à ficeler cet acte.

L’institution financière après avoir recommandé au pays de diversifier son économie, donnera de nouvelles perspectives à la Mauritanie afin qu’elle puisse stabiliser sa situation macroéconomique mais également soutenir la croissance inclusive, adopté au niveau du pan de la stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP).

En marge, d’une tournée à Nouakchott du 25 septembre au 6 octobre, l’institution de Bretton Woods a pu échanger avec des autorités mauritaniennes, des mécanismes à adopter pour venir à bout de l’économie mauritanienne, affecté de plein fouet par un déficit chronique de la balance des paiements.

Une situation due essentiellement à la volatilité des cours des matières premières notamment le fer qui représente environ 1/3 du budget de l’Etat.

Ainsi, le chef de délégation du FMI, Eric Mottu, au cours de sa visite a fait savoir que les discussions entreprises entre les deux parties sont de bon augure .Les échanges pourront aboutir à la mise en œuvre de nouvelles réformes.

Le responsable a souligné que les négociations vont se poursuivre à Washington, en marge de l’assemblée annuelle du FMI. Cette fois-ci le dialogue portera essentiellement sur le programme d’investissement public, la politique budgétaire ainsi que les réformes en matière de finances publiques et de politique monétaire, a-t-il indiqué.

A noter que La FEC constitue le principal instrument du FMI, pour soutenir les pays à faibles revenu , notamment en période de crise , à lutter contre la pauvreté mais également à réaliser une croissance à moyen et long terme.

Ibrahima Junior Dia et Diary Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *