Le Sénégal aurait menacé Biram d’expulsion

Le Sénégal aurait menacé Biram d’expulsion

Alakhbar – Selon des sources diplomatiques mauritaniennes, le Ministère sénégalais de l’Intérieur avait menacé Birame Dah Abeid d’expulsion en cas de participation à la conférence de presse de jeudi au siège d’Amnesty International à Dakar, pour débattre de la situation politique en Mauritanie.

La conférence de presse devait être tenue par les organisations sénégalaises de défense des droits humains, Amnesty International, la RADDHO et la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme.

Auparavant, Birame Dah Abeid avait décidé de renoncer à la participation à la conférence de presse pour « barrer la route à ceux qui veulent « provoquer des tentions » entre la Mauritanie et le Sénégal.

Le directeur d’Amnesty International Sénégal, Seydi Gassama a lui affirmé : « Biram n’est pas dans une logique d’embarrasser l’Etat du Sénégal, et c’est pour cela qu’il a choisi de reporter cette conférence », a déclaré le directeur d’Amnesty International Sénégal, Seydi Gassama.

Seydi Gassama d’ajouter « Il faut que ça soit très clair, pour l’Etat de Mauritanie, pour tous les autres Etats de la sous-région : ce que nous, ONG des droits humains, nous disons au Sénégal, n’engage pas l’Etat du Sénégal, nous ne sommes pas sous la tutelle de l’Etat du Sénégal », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *