Procès du maire de Dakar: révélations sur l’absence des avocats français de Khalifa Sall

Procès du maire de Dakar: révélations sur l’absence des avocats français de Khalifa Sall

Ils devaient faire partie du pool d’avocats du maire de Dakar dans l’affaire de la caisse d’avance. Mais au finish, ils n’ont pas été de la partie.

Ils, ce sont les avocats français qui s’étaient constitués pour tirer d’affaire Khalifa Ababacar Sall. Alors que les langues se délient sur ce revirement de dernière minute, une source du journal l’AS explique. « c’est ce qui était convenu mais au dernier moment, les données ont changé », confie cet avocat à nos confrères. Selon la source, si les conseils français ont décidé de ne pas prendre part à la défense de Khalifa Sall, c’est pour des questions d’enjeux.

Pour rappel, il s’agissait de Jean-Pierre Mignard, Patrick Klugman, Christian Saint Palais et Pierre Stasi.

S’ils avaient défendu le maire de Dakar, ces quatre robes noires pouvaient apporter un grand plus à la défense car, « Pour la plupart, ils ont de solides références sur les bords de la Seine pour avoir géré des dossiers à fortes résonances politico-médiatiques. Leurs cartes de visite ouvrent des portes qui donnent sur des clubs fermés », a-t-on appris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *