Mauritanie/Mines antipersonnel : 98% des zones suspectées nettoyées

Mauritanie/Mines antipersonnel : 98% des zones suspectées nettoyées
Mauriweb – Treize kilomètres carrés suspectés de contenir des mines antipersonnel, soit 98% de la zone ciblée dans le nord du pays par le programme de déminage auraient été nettoyés, si l’on en croit le responsable de ce programme cité par nos confrères de l’Ami (officielle).

Selon le même responsable, Colonel Ali Mohamed Hacen Ould Menane «les mines antipersonnel ont détruit (..) 36 véhicules, tué des milliers de chameaux, en plus de leur impact négatif sur l’ensemble des activités de développement dans les zones du Nord, connues par leurs prometteuses ressources minières et économiques ».

Il a en outre soutenu que l’appui livré au Programme National de Déminage Humanitaire et de Développement (PNDHD), par les Etats-Unis d’Amérique, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Norvège, l’Italie et la Suède est insuffisant eu égard à l’ampleur de la tâche.

Notons que le 4 avril 2014 déjà à la faveur de la célébration de la journée internationale de la sensibilisation contre le danger des mines, le programme avait conclu que la Mauritanie serait débarrassée de ces mines en 2016 (http://tawary.com/fr/index.php?option=com_content&id=2658%3Ademinage-la-…).

Le Colonel Ali Mohamed Hacen Ould Menane a enfin précisé que la Mauritanie s’est engagée à détruire les mines antipersonnel d’ici 2021 conformément aux conventions internationales sur le déminage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *