Sénégal : Abu Yusuf a rencontré le chef de Boko Haram

Sénégal : Abu Yusuf a rencontré le chef de Boko Haram

Africtelegraph – Des révélations fracassantes au tribunal de Dakar. Hier à la barre, Abu Yusuf a soutenu qu’il a rencontré le chef de Boko Haram« J’avais acheté un terrain à Richard Toll.

Un ami m’a dit que ce n’était pas normal que j’aie un terrain ici dans ce pays avec une telle dépravation des mœurs alors que je peux vivre dans un pays où l’on vit l’islam. Il m’a demandé d’aller avec lui en Syrie », a dit Abu Yusuf. Avant d’ajouter qu’il a voulu aller en Syrie pour apprendre la religion et vivre la religion.

Mais, avant d’aller en Syrie, il indique être passé en Mauritanie« Puis j’ai entendu que mes amis partaient au Nigéria et je suis allé avec eux. J’étais en Mauritanie, j’y travaillais ». 

Selon lui, il n’est pas allé au Nigéria pour combattre aux côtés des mouvements terroristes : « J’y suis allé pour chercher Dieu et vivre la religion. Je n’ai jamais versé dans la violence. Je ne connais que le travail et la religion.

C’est Ibrahima Bâ qui a financé le voyage. J’étais ami avec son frère cadet. Nous y sommes partis.

On était 3. Il nous a remis 150 000 FCFA chacun », renseigne t-il. Mais, d’après lui, il a rencontré Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram.

Ibrahima Ly écope 15 ans de travaux forcés

Ibrahima Ly est un franco-Sénégalais qui, selon lui, s’est rendu jusqu’en Syrie pour apprendre la langue arabe. Attrait à la barre du tribunal de Dakar, il n’a pas convaincu le juge pour s’en sortir. Il est reconnu coupable d’apologie au terrorisme. Il écope ainsi d’une peine de 15 ans de travaux forcés.

Interpellé sur ses vidéos, il dira qu’elles sont de simples simulations. Sa peine va en deçà de la position du parquet qui avait requis les travaux forcés à perpétuité. Pendant ce temps, le procès Imam Ndao se poursuit au tribunal. A leurs avocats de convaincre les juges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *