Riyad demande le transfert de patients saoudiens hors du Canada

Riyad demande le transfert de patients saoudiens hors du Canada

RFI – Nouvel épisode de la crise diplomatique entre l’Arabie saoudite et le Canada : ce mercredi 8 août, Riyad demande le transfert de tous les patients saoudiens actuellement soignés au Canada vers des hôpitaux situés dans d’autres pays.

Cela fait plusieurs jours que le royaume saoudien exprime son mécontentement vis-à-vis d’Ottawa. Les autorités de Riyad n’ont pas supporté que le Canada demande la « libération immédiate » de militants des droits de l’homme emprisonnés en Arabie saoudite.

Après l’expulsion de l’ambassadeur canadien en Arabie saoudite, le rappel de l’ambassadeur saoudien au Canada, le gel des relations commerciales, la suspension des vols de la compagnie nationale saoudienne à destination de Toronto et l’annonce de la relocalisation des étudiants saoudiens hors du Canada, la colère du royaume touche désormais les hôpitaux.

Riyad annonce que ses citoyens actuellement soignés au Canada vont être transférés vers des pays tiers pour y poursuivre leur traitement.

Au-delà des questions que soulève une telle décision qui risque d’avoir des conséquences sur la santé des patients, on constate que l’Arabie Saoudite n’a pas l’intention de laisser passer ce qu’elle qualifie « d’ingérence » dans ses affaires intérieures.

Avec cette crise diplomatique, le royaume adresse en effet un message à tous ceux qui pourraient être tentés de le critiquer, qu’il s’agisse de la situation des droits de l’homme en Arabie saoudite ou de l’intervention militaire de ce pays au Yémen voisin.

En France, par exemple, les dirigeants sont régulièrement interpellés par des ONG selon lesquelles Paris devrait se montrer plus ferme avec Riyad, dès lors que les droits humains sont bafoués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *