Syrie: libération de tous les otages druzes de Soueida détenus par l’EI

Par RFI
mediaUne photo datée du 20 octobre 2018 montre des otages druzes libérés par l’armée syrienne à Soueida.Syrian Arab News Agency (SANA)/Handout via REUTERS

L’armée syrienne a annoncé avoir libéré tous les otages druzes qui avaient été enlevés fin juillet par le groupe Etat islamique dans la province de Soueida, lors d’une attaque surprise qui avait fait 250 morts, dont une majorité de civils.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Les 19 otages ont été libérés lors d’une opération spéciale menée par l’armée syrienne dans la région de Hmeimé, au nord-est de la ville antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie.

Le fait que les détenus se trouvaient dans cette région éloignée de plusieurs centaines de kilomètres de la province de Soueida, où ils avaient été enlevés, montre que le groupe Etat islamique dispose encore d’une grande liberté de mouvement dans la Badia, ce vaste désert qui s’étend sur toute la moitié est de la Syrie.

Un communiqué militaire affirme que l’armée a tué tous les ravisseurs et libéré 19 otages, et non pas 20, ce qui laisse penser que l’annonce par les jihadistes de l’assassinat d’une des femmes qu’ils détenaient était vraie.

 La télévision publique a diffusé des images de femmes voilées, de garçons et d’au moins une fille entourés d’hommes en uniformes militaires près d’un pick-up dans un paysage désertique.

Le 25 juillet, les jihadistes avaient enlevé 36 personnes dans sept villages druzes attaqués par surprise. Certaines avaient été assassinées et d’autres libérées.

L’armée syrienne a lancé une vaste offensive qui dure depuis trois mois pour chasser le groupe Etat islamique d’une région de roches volcaniques, à l’est de Soueida et libérer les otages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *