Ouverture à Nouakchott de la conférence des bailleurs de fonds du G5 Sahel

Apanews – La conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel pour le financement du Programme d’investissement prioritaire (PIP) s’est ouverte jeudi à Nouakchott en présence du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, des ses homologues du Burkina Faso, Roch -Marc Christian Kaboré, et du Tchad, Idriss Déby, ainsi que d’une centaines de délégués.

La conférence vise à résorber le gap financier pour la mise en œuvre de la première phase du PIP triennal (2019-2021) composé d’un portefeuille de 40 projets. Les pays du G5 Sahel se sont engagés à prendre en charge 13 pourcent du budget du PIP estimé à 1,9 milliard d’euros, le reste sera complété par les partenaires et bailleurs de fonds.

Le PIP entre dans le cadre de la stratégie pour le développement et la sécurité du G5 Sahel, adoptée en 2016 par les cinq chefs d’état des pays membres, en vue de mutualiser leurs moyens pour assurer la sécurité mais aussi le développement dans cet espace régional.

Cette stratégie repose sur ces axes principaux : défense et sécurité, gouvernance, infrastructures, résilience et développement humain.

Le G5 Sahel regroupe cinq pays : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad.

DNG/cat/APA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *