Mbagne : à Dabe, le roi de Yéla a fait vibrer le public [PhotoReportage]

Mbagne : à Dabe, le roi de Yéla a fait vibrer le public [PhotoReportage]

Les Traces de l’Info – Les populations de Dabe (Brakna) dans la commune de Mbagne ont offert au leader Vocal de l’orchestre « daade lenol » Elhadj Baba Maal, un accueil chaleureux digne de son nom, en guise de reconnaissance à la suite des soirées qu’il a animées dans leur contrée.

L’initiative de l’arrivée de Baba Maal à Dabe est l’œuvre de Ba Demba Abou en collaboration avec la jeunesse de Dabé. Cette rencontre Culturelle, la première du genre est parrainée par Ba Demba Abou, natif du terroir.

Le roi de Yéla Elhadj Baba Mall et son orchestre ont été accueillis à bras ouverts dans une atmosphère riche en rythmes, sons et lumières. Au premier rang, on peut apercevoir les maires et les grands notables, des cadres de la localité.

Le maire de la commune de Mbagne Mr Hassane Seck, le Député de la Moughataa (département) de Mbagne Mr Mamadou Younouss Niang, le Maire de Niabina Mr Aliou Sarr, Woodi Demba Ba, l’épouse du parrain, présidente de l’ong internationale Hollandaise « SILENT WORK », le président de l’ONG « ESD » Mr Aliou Nango Ba dit Hadji Ba, les maitres de la parole : Ndiaye Saidou Amadou ( journaliste, poète, écrivain), Kalidou Mangane ( Radio Fouta FM et Dodel), Abou Cam ( Nanka), Guisset Mamadou ( Manager Pôle Infrastructures support) et des invités d’honneur de toutes les localités environnantes de Dabe.

C’est dans la villa du Parrain Mr Ba Demba Abou que Baba Maal a été hébergé. Le maire de Dabe Mr Seck et les chefs traditionnels, les notables, les chefs coutumiers, la jeunesse, les femmes ont tous accueilli le roi du Yéla à la hauteur de son statut d’icône et de porte-étendard de la culture peulh.

Les deux soirées ont drainé un monde fou venu du Sénégal voisin, de Nouakchott, Nouadhibou, Nouakchott, Boghé, Kaédi, des villages environnants : Haimeydatt, Niabina, Ferrala, Mbagne, pour ne citer que cela. Baba Maal, comme à son habitude, a fait vibrer le public dont la satisfaction se lisait sur ces visages radieux.

Il a ensuite tenu à expliquer que sa présence se conçoit dans le sens du renforcement de l’unité, de la solidarité et de l’entraide pour un développement endogène.

La journée du 13 Janvier 2019, les Soubalbes de Sorry Malle et Winding ont organisé une manifestation de parade des pirogues communément appelé « Fifiré » durant laquelle le roi de Yéla s’est retrouvé face aux pécheurs des localités de Dabe qui lui ont signifié qu’il est un des leurs, et que cette manifestation fait partie intégrante de la culture Peulh. Bien avant les parades des Piroguiers, il y’a l’exposition des femmes de Dabé, qui défilaient en démontrant la culture Peulh dans tous les domaines, la culture peulh était là au rendez –vous et sans oublier les plats traditionnels des peulhs, commentés par les deux sages à savoir Ndiaye Saidou Amadou et Kalidou Mangane sous les yeux de Baba Maal, le ménager de Mr Oumar.

Au bord de la rive du fleuve Sénégal, sous un grand hangar, Baba Maal, cerné par les populations des deux rives, sous des salves d’applaudissement des cris de joie, des enfants, des personnes âgées venus témoigner de leur présence ce moment historique, a assisté à un moment féerique de la culture locale.

La présence remarquable des Femmes Soubalbes de Winding et Sorri Mallé à Dabe restera longtemps, ancrée dans les esprits. L’événement le plus émouvant c’est la présence des élèves sourds –muets venus du Sénégal et de la Mauritanie qui ont tenu haleine à des milliers spectateurs (la maison des sourds- muets de Nouakchott).

Les échos continueront à alimenter pour longtemps les conversations entre les populations de cette contrée ancrée dans les valeurs fécondantes de la culture peulh et qui se demandent dans leur subconscient: à quand la prochaine manifestation?

Diop Mohamedou Abou dit Hbodiel

—-

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n’engagent que leur avis, opinion et responsabilité

3 commentaires

  1. sarr nourou dine Répondre

    Nous avons apprécié Baba Mall. I l s’est donné corps et ame oui bravo dade lenol .
    Les sourds muets on tout fait pour la réussite de la rencontre culturelle à Daabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *