Droits des femmes : la Camerounaise Aissa Doumara récompensée du prix Simone-Veil

Droits des femmes : la Camerounaise Aissa Doumara récompensée du prix Simone-Veil
Droits des femmes : la Camerounaise Aissa Doumara récompensée du prix Simone-Veil

C’est un moment historique, une victoire de plus pour Aissa Doumara. Militante de la cause des femmes, la Camerounaise s’est vue décerner en France le premier prix Simone-Veil en récompense à son combat contre les mariages forcés. Tout un symbole.

“J’espère vraiment que cette initiative (le prix) créée ici sera reprise par les gouvernements d’autres pays afin que les droits des femmes, la lutte contre la violence à l‘égard des femmes, deviennent une campagne nationale pour tous les gouvernements du monde entier. L’image qui vient de Maroua, mon pays, le Cameroun, est la même que celle que nous trouvons à d’autres niveaux dans le monde”, a déclaré la militante Aissa Doumara.

Né en 1972 dans le Nord du Cameroun, l’histoire d’Aissa, mariée à 15 ans, est similaire à celle de millions de jeunes filles à travers le continent. Mais contrairement à beaucoup, elle a su résister pour s‘ériger en exemple.

Depuis 1996, Aissa Doumara soutient des femmes victimes de viol et de mariages forcés à travers une association de lutte contre la violence à l‘égard des femmes AVFL dans la ville de Marouan. A ce jour, plus de 1 000 femmes ont pu bénéficier de son soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *