à Boghé Biram Dah Ould Abeid a déclaré une fois élu capable de régler les Problémes multiples des Boghéens

 

C’est dans une atmosphère riche en son et lumière que les militants de Biram Dah Ould Abeid de Boghé ont accueilli leur candidat potentiel.

La rencontre a eu lieu au milieu de la ville de Boghé.

Des milliers de personnes et surtout des jeunes déterminés étaient là pour magnifier leur appartenance et marquer leur emprunt.

Un accueil chaleureux digne de son nom.

Le candidat Biram Dah Ould Abeid a affirmé en poulaar face à la population sa bataille durera tant que les opprimés sont toujours victimes.

Ensuite, face à la foule immense venue pour la circonstance il dira: »

Pour mettre les choses en perspective, depuis l’indépendance de la Mauritanie en 1960, les dirigeants du pays ont délibérément et progressivement dévié la nation de sa mission prioritaire de construire une société harmonieuse, multiraciale, multiculturelle et multiethnique, fermement enracinée dans la justice sociale.

La situation politique, économique et sociale s’est par la suite gravement détériorée sous les régimes militaires successifs, atteignant son paroxysme avec les déportations massives, le nettoyage ethnique et les exécutions extrajudiciaires perpétrés contre les Négro-africains entre 1989 et 1991.

Cette expérience douloureuse a été aggravée par le processus d’enregistrement biométrique en cours qui prive des Mauritaniens Noirs de leur citoyenneté, les forçant ainsi à devenir apatrides dans leur propre pays. En outre, au lieu de lutter contre l’esclavage, la forme la plus vicieuse des violations des droits de l’homme, les gouvernements successifs se sont livrés à une répression aveugle contre les militants anti-esclavagistes tout en protégeant les propriétaires d’esclaves.

En plus de cela, la corruption généralisée a sérieusement miné les piliers fondamentaux de la nation.

La situation est aujourd’hui telle que, la prochaine élection présidentielle est considérée comme un tournant dans l’histoire politique de la Mauritanie car, nous sommes sur le point d’assister, si les conditions d’élections transparentes et justes sont réunies, à la seconde expérience de transfert pacifique du pouvoir, après celle de Sidi ould Cheikh Abdallah qui a été honteusement usurpée.

Il s’agit d’une occasion sans précédent de réaliser un changement de paradigme politique ce qui va ouvrir la porte de l’exercice du pouvoir politique à tous les Mauritaniens qualifiés, sans distinction de race, d’origine sociale et de sexe

Un tel changement de paradigme mènera sans aucun doute à un nouvel état d’esprit devant libérer le potentiel des fils et des filles de la Mauritanie pour contribuer au développement durable du pays.

l’Honorable Biram Dah Abeid est le candidat le plus apte à opérer ce changement de paradigme politique qui est devenu un impératif pour l’ établissement de l’état de droit. En tant que candidat qui défend les droits de l’homme, nous sommes fermement convaincus qu’il est particulièrement bien placé pour mener à bien cette mission. »

le candidat ajoutera qu’il est toujours  résolu à rétablir la justice et la responsabilité dans le cadre d’un état de droit.

Diop Mohamedou Abou

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *