Des francophones s’élèvent contre le « colonialisme anglo-américain »

 
 bbc
Copyright de l’image Getty Images
Image caption Emmanuel Macron salue la Rwandaise Louise Mushikiwabo, qui venait d’être élue secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le 12 octobre 2018, à Erevan (Arménie).

Dans un manifeste publié dimanche, 100 personnalités de 25 pays ont demandé au président français Emmanuel Macron de « protéger la langue française du colonialisme anglo-américain ».

Des artistes, des enseignants et des scientifiques, dont le chanteur français Pierre Perret et le sociologue suisse Jean Ziegler, font partie des auteurs du manifeste.

« La langue française va mal », écrit l’Agence France-Presse, reprenant une phrase du document de plaidoyer publié par le journal « Le Parisien/Aujourd’hui ».

« Étouffé par l’anglo-américain », le français « voit désormais son usage même évincé par cette dernière langue devenue si peu étrangère », écrivent les signataires du manifeste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *