Les jeunes de l’Unp/Bokk jëmu répondent aux tirs de certains Apéristes : «Souleymane Ndéné Ndiaye à toutes les qualités pour diriger le Hcct»

le quotidien

Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien Pm est contre la transhumance

 

Les jeunes de l’Union nationale pour le peuple (Unp/Bokk jëmu) ont démenti hier l’information selon laquelle Souleymane Ndéné Ndiaye a été consulté par le Président Sall pour prendre le Hcct. Boubacar Sambe et Cie estiment que leur leader n’est demandeur d’aucun poste, mais a «toutes les qualités» pour diriger cette institution après le décès de Ousmane Tanor Dieng.

Les jeunes de l’Union nationale pour le peuple (Unp/Bokk jëmu) se sont dressés en boucliers pour leur leader. Ils sont montés au créneau hier, lors d’une conférence de presse, pour répliquer à ceux qui lancent des pierres à Souleymane Ndéné Ndiaye.

S’ils ne précisent pas leurs cibles, il n’y a aucun doute qu’il s’agit de militants du parti au pouvoir qui ont vite dénoncé des velléités de succession de l’ancien Premier ministre à la présidence du Haut conseil des collectivités territoriales.

«Nous pensons que ces agissements sont dus à une méconnaissance de notre leader. Nous pensons aussi que ces gens sont les bras armés d’un lobby qui a un agenda caché», cogne Boubacar Sambe, leur porte-parole du jour. Et les poulains de Souleymane Ndéné Ndiaye d’avertir qu’ils n’accepteront «plus jamais que des gens se lèvent pour insulter ou dénigrer (leur) leader». M. Sambe de menacer : «Toute personne, qu’elle soit de l’opposition ou de la majorité, qui s’amusera à dire des insanités sur la personne de Souleymane Ndéné Ndiaye nous trouvera sur son chemin.»

«Ces Apéristes sont jaloux parce qu’ils veulent le poste»
Ces jeunes de l’Unp/Bokk jëmu demandent au chef de l’Etat de continuer à faire confiance au dernier Pm de Abdoulaye Wade. «Ces temps-ci, nous avons noté beaucoup d’attaques, la presse a même parlé de tirs groupés contre la personne de Souleymane Ndéné», déplorent-ils.

Et enfin, ils ont été plus précis. «Depuis un moment, il est relaté dans la presse que Souleymane Ndéné Ndiaye a été consulté par le Président Sall pour la succession de Ousmane Tanor Dieng à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct

Des responsables de l’Apr ont insulté notre leader suite à cette information-là qui n’est même pas vraie. Ils sont jaloux parce qu’ils veulent le poste. Souleymane Ndéné n’a pas été consulté et il n’est demandeur d’aucun poste, mais il est prêt à servir le Sénégal», soutiennent Mohamed Sougoufara et Cie. La jeunesse de l’Unp/Bokk jëmu ne cache pas cependant son souhait de voir le Pca d’Air Sénégal Sa succéder au défunt secrétaire général du Parti socialiste (Ps). «Je pense qu’il n’y a pas plus apte que lui pour mener à bien les missions du Hcct. Une institution comme le Hcct a besoin à sa tête d’une personne qui a la ténacité, le courage, la dignité comme Souleymane», vante-t-elle. Toutefois, avant d’en arriver là, ils pensent «qu’on doit savoir raison garder et respecter la mémoire de feu Ousmane Tanor Dieng, un homme qui a su loyalement servir son pays et dont chacun de nous doit avoir la décence de porter le deuil».

mfkebe@lequotidien.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *