Mauritanie : Aziz sera-t-il bientôt à Nktt ? Le Congrès de l’UPR aura-t-il lieu ? Photos

Rimweekly – La Mauritanie a réussi sa transition et le Président sortant Aziz après deux mandats se repose et se répare au pays des perses,loin du Palais brun ! Mais,on sait bien que le nouveau Président Ghazouany,pour asseoir son autorité et être à l’aise aura besoin de fouetter assez de chats …

D’après certains observateurs politiques et plusieurs sources concordantes,le Parti au pouvoir dénommé Union Pour la République UPR du temps du Président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz,parti aussi majoritaire au Parlement, parti confié par Aziz,il y a quelques mois et suite à l’entrée de Sidi Mohamed Ould Maham au Gouvernement après le tolet des syndicalistes via Somory Ould Biya et les maalimins , à Seyidna Aly Ould Mohamed Khouna, serait mis dans de mauvais draps par la coalition Ghazouany !

Quel avenir pour l’Upr ?

Ce parti qui était sensé être le fer de lance de la Campagne Ghazouany,s’est vu mis en quarantaine et supplanté par les initiatives et d’autres structures politiques,tribales-privées,juste ce qui peut justifier sa longue agonie politique et le peu de représentativité au sein de ce premier Gouvernement « concocté » par le Premier Ministre Ismail Bedda Cheikh Sidiya !

Pour preuve,l’Homme de Kouch Seyidna Aly Ould Mohamed Khouna qu’Aziz,apparemment,choyait parce qu’en plus du pilotage de l’UPR mourant,l’homme était aussi le ministre titulaire de la Fonction Publique,du Travail et de l’emploi et puis Ministre de la Culture,de la Communication et porte-parole du gouvernement depuis la démission de Maitre Sidi Mohamed Ould Maham suite à l’interpellation de sa femme Khiré accusée avec 37 autres personnes de gabegie à quelques heures après la victoire de Ghazouany et avant le départ d’Aziz !

L’Upr dont le congrès devait se tenir avant les élections présidentielles du 22 juin 2019,pour essayer d’éviter l’implosion avait changé de programme,de Président et jeté dans les calandres grecs ses assises pour une date ultérieure …

Mais maintenant que tout est fini et en queue de poisson pour certains,ce congrès aura t il toujours lieu ? Aziz pourra-t-il toujours le présider ? Je ne le crois pas : de un parce que Aziz a intérêt à ce que Ghazouany se confirme,saisit ses dossiers et arrive à donner à la Mauritanie une vision claire,sage, pertinente … de deux,Aziz a intérêt à laisser les plaies béantes se cicatriser …

Dans un autre registre,il va de soi que le Président actuel de l’Upr,cet Homme qu’est Seyidna Aly,ne tire sa force que d’Aziz lui même et puis malgré tous les titres qu’il lui avait laissé, s’est vu isolé du nouveau Gouvernement de l’ère Ghazouany et le quota qui revenait au Hodh Charghi et à Amourj surtout,s’est vu attribué à Mr Cheikh El Kebir Ould Moulaye Taher,en sa qualité de Ministre de l’Économie et de l’Industrie !

Technocrate,économiste,bardé de Diplômes,ex ministre de la Fonction Publique,ayant occupé plusieurs fonctions dont tout récemment le Gouverneur Adjoint de la Banque Centrale de Mauritanie,réputé austère,pragmatique,un peu ou pas politique, ce Ministre même doublé des excellences Mrs Hanana Ould Sidi, Ministre de la Défense et autres sauront-ils saisir la portée des messages de Ghazouany, les coups politiques que leurs donneront les politiques embrigadés par l’Upr qui pense mobiliser ses structures nostalgiques d’une ère révolue comme pour donner un clin d’oeil à Aziz ?

Le tandem Aziz – UPR plombent-t-ils encore les choses ?

Aziz lui même aura-t-il le courage de revenir sur ses pas pour réanimer l’Upr,être son Président,le ressusciter, lui venir au secours au prix d’être un contre pouvoir ?

Rien n’est pourtant moins sûr et Aziz,déjà décrié et très fragilisé par les défections de ses bases arrières,le retournement de vestes de ses amis ne fera pas certainement,ce geste qui fera déborder le vase !

En un mot,je ne pense pas qu’il est dans l’intérêt d’Aziz de remuer les couteaux dans les plaies et de réveiller ainsi ses détracteurs et les démons des toutes les folies car il est déjà très tôt car déjà on parle de motion de censure que le Parlement pense faire !

Déjà on parle de réunions extraordinaires dans les salons huppés de Nouakchott dans lesquelles certains dignitaires et barons de l’ère Aziz incitent et encouragent à mettre les nostalgiques en orbite afin de mettre les bâtons dans les roues de Ghazouany qui pense déjà innover ne serait-ce que par le fait qu’il a déjà promu au rang de ministres bien des mauritaniens que rien ne prédisposaient à ces postes de choix !

Donc l’arrivée d’Aziz plutôt que prévue ne l’arrange certainement pas lui même,ne facilitera pas non plus les choses au parti Upr qui doit s’organiser parce que tout compte fait,le Gouvernement de Mr Smail Bedda Cheikh Sidiya a intérêt à avoir une majorité à lui, une majorité représentative issue de la nouvelle configuration politique actuelle.

D’ici là,les mauritaniens semblent changer car,on voit bien qu’ils pensent désormais vouloir transcender tous les clivages et dépasser les divergences afin que la Mauritanie puisse avoir les moyens de ses ambitions !

Idoumou Ould Beiby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *