– Vidéo. BDA disposé à soutenir la politique de Ghazouani appelle à l’arrêt des poursuites contre les opposants

Al-akhbar – Biram Dah ABEID, qui s’est dit disposé à soutenir Ghazouani, a posé le problème du RAG et de l’IRA et demandé l’arrêt des poursuites contre les opposants Bouamatou et consorts.

Le député et ex-candidat à la présidentielle Biram Dah Abeid s’est appesanti dans une conférence de presse organisée ce mardi 1er octobre courant, sur son tête-à-tête, de plusieurs heures, tenu la veille avec le Président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, au palais présidentiel.

Nous avons discuté les mêmes sujets débattus, il y a quelques mois avec le président du comité directeur du parti au pouvoir Seyedna Ali Ould Mohamed Khouna, a-t-il dit.

J’ai posé sur la table la question du parti « RAG » et de l’IRA ainsi que des celle des organisations fermées dernièrement, dont l’association main dans la main, en plus de l’arrêt des poursuites d’hommes d’affaires opposants, dont Mohamed Ould Bouamatou, Moustapha Limam Chaavi et Mohamed Ould Debbagh, a-t-il affirmé.

Il a été aussi discuté la nécessité de réviser le Conseil Constitutionnel et d’arrêter ce qu’il a appelé la gabegie financière.

« L’échange était positif, malgré quelques différences de point de vue, et visait principalement à trouver un consensus entre les acteurs du paysage politique et les activistes, afin de contribuer au développement et à la stabilité du pays », a-t-il ajouté.

Je suis disposé à soutenir Ould Ghazouani et à l’aider, mais à condition de revoir les questions posées au cours de notre discussion d’hier, a-t-il dit.

Evoquant le dialogue politique, Biram a mis en exergue les réserves de Ghazouani sur ce sujet pour le moment, eu égard aux échecs enregistrés par les pourparlers engagés auparavant.

Ould Ghazouani a toutefois suggérer l’organisation d’états généraux pour débattre de toutes les questions posées, afin de dégager un consensus politique au service de l’intérêt du pays.

Par Al-akhbar,
Traduit de l’Arabe par Cridem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *