– Mauritanie: après les eaux marocaines, deux bâtiments de la marine pakistanaise à Nouakchott

 

Le360 Afrique – Le continent africain suscite un intérêt accru pour les nations déterminées à peser au plan de la géopolitique mondiale. Ainsi, le Pakistan, puissance nucléaire au même titre que son éternelle ennemie et voisine, l’Inde, entend y déployer sa diplomatie militaire.

C’est dans ce cadre qu’il faut placer le séjour de deux (2) bâtiments de la marine pakistanaise «Moawin» et «Aslat» dans les eaux mauritaniennes, notamment à Nouakchott, selon un communiqué de presse de cette mission. Avant la Mauritanie, ces navires sont restés plusieurs jours dans les eaux du royaume du Maroc.

Pour la Mauritanie, il s’agit de la première visite de la marine pakistanaise. Celle-ci «revêt une grande importance stratégique et va ouvrira la voie à une future coopération entre les 2 pays dans des domaines multiples, en particulier la coopération militaire».

La visite actuelle permet l’établissement d’un camp médical de 3 jours avec de nombreuses prestations des médecins militaires pakistanais au profit des populations.

Cet hôpital de campagne « offre notamment aux patients un bilan de santé, un traitement pour plusieurs pathologies, des médicaments gratuits, grâce à une équipe de professionnels de la santé embarquée composée de 8 médecins/chirurgiens/spécialistes, 20 agents de personnel paramédical », précise le communiqué.

Les populations de Nouakchott répondent massivement à cette offre qui permet de recevoir 2000 patients à bord des navires pour une prise en charge initiale et un suivi dans le camp.

Le traitement des patients et les interventions chirurgicales mineures sont conduits sur place à terre, tandis que les chirurgies complexes, dentaires et générales, ainsi que les tests sanguins/radiographie sont été effectués à bord du Pakistan Navy Ship (PNS) Moawin.

« Les marines mauritanienne et pakistanaise ont également saisi l’opportunité de cet événement « pour établir des échanges fructueux et mutuellement bénéfiques », poursuit le communiqué.

Une importante dimension diplomatique de cette mission de la marine pakistanaise est également consacrée à la question du Cachemire, région à dominante musulmane, proche du Pakistant, sous la tutelle de l’Inde et qui vient d’être privée de son autonomie par les Indouistes au pouvoir.

Le chef de mission a informé les dirigeants mauritaniens « de la détérioration rapide de la paix dans la région et des violations des droits de l’homme perpétrées par les forces armées indiennes », conclut le communiqué.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *