dim. Sep 20th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Le redéploiement de l’armée américaine préoccupe ses alliés

le figaro

Les États-Unis prévoient de se désengager du Sahel pour mieux contrer la puissance chinoise en Asie.

Un soldat américain sécurise le tarmac de Bamako, au Mali, en 2013, alors que vient d’atterir un avion de transport C-17 de l’US Air Force avec des troupes françaises.
Un soldat américain sécurise le tarmac de Bamako, au Mali, en 2013, alors que vient d’atterir un avion de transport C-17 de l’US Air Force avec des troupes françaises. Eric Gaillard/REUTERS

Une nouvelle difficulté s’annonce pour l’opération «Barkhane» au Sahel. Alors que les militaires français déployés au Mali pour lutter contre les groupes terroristes veulent adapter et renforcer leur dispositif, les forces américaines semblent préparer leur retrait.

Les ressources que le Pentagone consacre à l’Afrique ou au Moyen-Orient «pourraient être réduites et ensuite redirigées, soit pour améliorer la préparation de nos forces aux États-Unis, soit vers le Pacifique», a déclaré le chef d’état-major américain, le général Mark Milley, lundi à Bruxelles, avant une réunion du comité militaire de l’Otan. «Nous sommes en train d’élaborer des options pour le ministre», américain de la Défense, Mark Esper, a-t-il ajouté.

À Agadez au Niger, les Américains disposent d’une base d’où décollent les drones nécessaires à la récolte de renseignement, pour un coût d’une centaine de millions de dollars. Sur toute l’Afrique, les États-Unis déploient 7000 soldats. 2000 soldats sont aussi affectés à des