lun. Fév 17th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Mauritanie/Sénégal: le contrat de BP Gas Marketing signé comme unique acheteur de GNL de la phase 1 du projet GTA

 Mauritanie/Sénégal: le contrat de BP Gas Marketing signé comme unique acheteur de GNL de la phase 1 du projet GTA
Mauritanie/Sénégal: le contrat de BP Gas Marketing signé comme unique acheteur de GNL de la phase 1 du projet GTAEnergies-Media – Le contrat a été signé à Dakar le 11 février. Il prévoit l’enlèvement de 2,45 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, pendant 20 ans, à compter de la mise en production de la première phase du projet gazier Grand Tortue Ahmeyim.

La compagnie pétrolière britannique BP, l’américaine Kosmos Energy, la Société nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen) et la la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine routier (SMHPM) ont signé, mardi 11 février à Dakar, le contrat de vente et d’achat de gaz naturel liquéfié de la phase 1 du projet Grand Tortue Ahmeyim avec BP Gas Marketing.

La sélection de la filiale du groupe pétrolier britannique BP comme acheteur unique de la phase 1 du projet GTA, situé à la frontière maritime de la Mauritanie et du Sénégal, avait été annoncée en janvier 2019.

Le contrat de vente et d’achat accordé à BP Gas Marketing prévoit la fourniture à ce dernier de 2,45 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an pendant une durée initiale de 20 ans, à compter de l’entrée en production du projet.

La phase 1 du projet GTA, dont la mise en oeuvre est projetée à la mi-2022, prévoit aussi la production de 70 millions de pieds cubes de gaz par jour pour les marchés domestiques de la Mauritanie et du Sénégal.

Le développement du projet GTA est prévu en trois phases.

Dans le cadre de la phase 1, les entreprises exploitant le champ gazier comptent produire du gaz à partir d’un système sous-marin ultra-profond, gaz qui sera ensuite traité à bord d’une unité flottante de production, stockage et déchargement de brut (FPSO).

Après le FPSO, la ressource sera transférée vers une unité flottante de liquéfaction de gaz naturel (Floating Liquefied Natural Gas, FLNG) située dans un hub/terminal à proximité de la côte, à la frontière maritime de la Mauritanie et du Sénégal.

La plateforme FLNG, dans sa première phase, aura la capacité de fournir 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an en moyenne, dans un champ dont le potentiel récupérable est estimé à environ 15 TCF (424,75 milliards de m3) de gaz.