jeu. Sep 24th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Boghé : la rencontre  de  Touldé,  le ministre de l’enseignement fondamental et de la reforme de l’éducation nationale appelle à l’unité nationale

 

La population de la commune de Boghé  a dit «  Oui au ministre  » et  soutient  à l’unanimité  le ministre de l’enseignement fondamental et de la reforme de l’éducation Mr Adama Bocar Soko.

Pour la première fois  dans l’histoire, les Halaybe  réunis pour un seul objectif  soutenir leur fils, ministre de l’enseignement fondamental et de la reforme de l’éducation nationale.

Toutes les tendances politiques confondues étaient au rendez-vous.

Ces dernières ont exprimé à travers leurs discours  leur reconnaissance.

Désormais, lutter ,  ensemble  pour l’unité nationale.

Les  représentants des 56 Villages de la commune de Boghé et les grands quartiers de Boghé à savoir : Boghe Escale, Boghé Dow, Nioly et Carrefour,  plus  d’autres initiatives politiques venues pour la circonstance (département de Boghé), des mouvements politiques  de Nouakchott (des ressortissants de Boghé) ont bel et bien participé et tous affiché le choix de l’unité avec le ministre.      Etaient présents au premier  rang :le maire de Boghé Mr Ba Adama Moussa, le Général Dia Adama Oumar  (président des agriculteurs de la Mauritanie), le Fédéral  du Brakna et (président  des agriculteurs  de la wilaya) , Mr Ndiaye Daouda ,  Yall Zakaria ( ancien ministre de l’intérieur),  M. Dia Moussa Alhousseyni(directeur technique société d’assainissement de travaux, transport et maintenance) et adjoint au maire de Boghé),  Dia  Amadou Bocar (directeur de la pêche hautierre et côtière  au ministère des pêches et de l’économie martine),  Ngaide Abdoulaye Abass(directeur de l’aviation civile), Sokho Ibrahima Bocar( Directeur à la BCM ), les deux députés de Boghé : Ngaide Abderrahmane dit Baba Dia  et Malick ould Maham , le conseiller régional Mr Abdallah  Mouna Sarr, Ngaide Ibrahim Kayou président du GIE, Mbaye Demba Yéro directeur( Lycée excellence) et président de la commission  de la communication locale , les jeunes cadres de Touldé : Aly Ciré Ba( directeur collège touffe ciwé), Mr Abdoulaye Mamadou Ba, Mr Samba Sy, Mr Jarre Ould Inallah ( Directeur au ministère des affaires étrangères, ancien ambassadeur) est venu avec la coordination des 6 Villages de la commune de Boghé  à  savoir : Mballadji,Roti, Jedida, Dar El Khadra, Mourtogal, et Dagveg.

La présence remarquable  des hommes politiques  des différentes tendances : la majorité  de l’UPR, IRA, AJD/MR, CVE, UFP, APP, d’autres politologues   étaient  là.

le ministre, Adama Bocar Soko  était accompagné en venant  d’amis et de parents  :  Mr Soko Ibrahima Bocar,  directeur à la BCM, Dr Aly Souleymane Mbaye, Alhousseynou Ngaide, maire adjoint de Tavreg Zeina, Sy Mamadou Amadou( agent banquier) , Amadou Diouh, président du mouvement, Mamadou Lamine Dia (prof)  opérateur politique et Ngaide Bocar, avocat à la cour.

La lecture du coran annonça  le début  de la cérémonie de cette rencontre.

le chef du village de Touldé, Bâ Alassane Adama prononça le mot de bienvenue , le maire de Boghé, Ba Adama Moussa , des députés Ngaide Abderrahmane, Malick Ould Maham du fédéral du Brakna  de l’UPR, Ndiaye Daouda du conseiller régional Abdallah Sarr , de Ngaide Ibrahima, de Jarr O Inallah, du doyen Lebatt, du représentant de l’Union des Jeunes de Touldé (UJT) et de la représentante des femmes de Touldé, Dieynaba Ba qui ont tous exprimé à tour de rôle leur soutien au ministre  Adama Bocar Sokho .

Le  général Dia  Adama Oumar prendra la parole pour parler comme le ministre de l’unité nationale.

Lui, succédant, le jeune ministre  Adama Bocar Soko dit que  c’est une visite qui a été programmé depuis longtemps avec sa collègue de Dar  El Barka, Néné Kane, Il a rappelé la réunion tenue avec les ressortissants de Boghé à l’hôtel Atlantic à Nouakchott peu avant le congrès de l’UPR. Très ému, cherchant les mots avec son esprit de sagacité.

il a élucidé que L’option de tenir cette réunion a été alors décidée en commun accord avec les ressortissants à Nouakchott.

Cette marque de considération à mon égard, dira t-il, traduit votre soutien à l’action du président Mohamed Ould Ghazouani,  il a tranché salutaire  d’agir autrement.

Le département de Boghé a sa place dans le pays mais s’il y’a quelque chose  qui fait mal vous devez l’exprimer s’exclame le ministre,  Et le président  a répondu avec honneur articule le ministre.

Boghé est un laboratoire de l’unité nationale, comme l’a dit Ndiaye Daouda. Le  ministre  a rappelé que le président lors de son passage à Boghé,  en précampagne avait dit que les cadres de Boghé font partie de ceux qui ont beaucoup contribué au développement du pays.

Le ministre  s’est interrogé  sur  si « nous  ne  sommes  pas la dernière génération de Mauritaniens qui constitue une masse critique de gens qui peuvent s’asseoir et se parler.

L’unité nationale est une pièce maitresse, très salutaire. L’intelligence collective des Mauritaniens, ajoutera le ministre  est  la seule  fortification contre tous les défis qui pèsent sur nous.

La Mauritanie reste un trait d’union entre l’Afrique noir et le monde Arabe.

Pour relever le défi, il nous  faut  l’effort de tout un chacun de nous. Nous avons, Le vent, le soleil et le sable qui  sont des richesses pour  le pays. Personne n’est écarté, chacun aura sa place et qu’il mérite.

des doléances que la communauté avait exprimé au chef de l’état, nous y prêtons attention rappelle le ministre.

L’état civil, l’eau, la santé  et  l’agriculture.
Le  problème d’eau, le ministre  Soko  a affirmé  qu’avant de se rendre à Boghé, il  a vu   sa collègue de l’hydraulique, Naha Mint Mouknass à qui il a  manifesté sa crainte de tomber soif, une fois sur place.

Mint Mouknass, lui  répond  qu’elle vient de lancer l’appel d’offre en vue du raccordement du château d’eau de la ville au nouveau forage de la localité de Dagveg.

Adama Bocar Soko  a annoncé la tenue très prochaine des états généraux de l’éducation.

Les problématiques  si non les maux dont  souffrent  l’école seront analysés et au cœur du débat.le ministre a parlé

La part des populations de  Boghé dans le tonnage de poisson « AZIZ » ʺ va être augmentée.

Cette première sortie sociale ou politique a été une réussite mais le ministre sait déjà la lourdeur de la mission confiée, il est assuré et continuer  ce travail colossal.   Le ministre  n’a plus d’inquiétude et peut démasquer le réel  puisque  la population de Boghé l’accompagne encore. Enfin, rappelons, que  le président de la Commission de communication locale le Directeur du collège d’excellence d’Aleg, Mbaye Demba Yéro  a  été à la hauteur  et conduit  avec habileté les débats. Et bravo à  l’organisation parfaite des jeunes de Touldé Doubango e Hartallo.

Diop Mohamedou Abou dit HBodiel