ven. Juin 5th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Boghé : des Mauritaniens ont osé de traverser le fleuve en se déclarant aux autorités compétentes

 

Boghé : des Mauritaniens ont  osé de traverser   le  fleuve  en  se déclarent aux autorités.

7 personnes venues du Sénégal se sont présentement confinées à Aleg et en plus deux (2) autres personnes (des Boghéens) qui ont également traversé  notre frontière – Sud se sont aussi déclarées aux autorités sanitaires et administratives compétentes avant d’être confinées également.

L’acte est louable si seulement si  tous les mauritaniens qui oseront de traverser les imitent.

Cette attitude responsable mérite d’être soulignée et vulgarisée pour qu’elle serve d’exemple de citoyenneté.

Mais, attention, trop ce n’est pas bon.  C’est un danger toujours,  une bombe à retardement.  Pourquoi  défier les compromis, pourquoi  vaille que vaille  ces hommes  risquent  leur vie ?

C’est là où le bas blesse.

A Boghé, actuellement les populations ne commentent que cette traversée. La majorité condamne l’acte, la peur et l’angoisse habitent  les esprits.

L’autre minorité  parle de l’engagement ferme de ces derniers qui ont eu la sincérité  et l’audace   de se déclarer.

Cette traversée pose encore une fois le débat sur la perméabilité de notre frontière avec le Sénégal longue de 800 km.

Tout au long du fleuve, il faudra une surveillance sans faille : mettre  des barrières «  Ne traversez pas »,  «   restez chez – vous ».