ven. Juin 5th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

– Mauritanie/Coronavirus : la ville de Kiffa devient le second foyer du pays après Nouakchott

 Mauritanie/Coronavirus : la ville de Kiffa devient le second foyer du pays après Nouakchott
Mauritanie/Coronavirus : la ville de Kiffa devient le second foyer du pays après Nouakchott Les contaminations à la pandémie du coronavirus enregistrées au cours des dernières 24 heures au niveau de Kiffa, la capitale de l’Assaba, ont principalement touché des particuliers et des membres du personnel médical intervenant dans l’unité d’hémodialyse relevant de l’hôpital régional de la ville.

11 insuffisants rénaux ont été testés positifs au Covid-19 après leur contamination par un technicien confirmé lui aussi positif. Quatre des accompagnateurs des insuffisants rénaux contaminés ont été confirmés également positifs au coronavirus.

A propos du personnel médical en service dans l’unité précitée, 3 infirmiers ont été testés positifs au coronavirus. Du coup, Kiffa devient le second foyer endémique au Covid -19 de la Mauritanie après la capitale Nouakchott.

« Dix- huit nouveaux cas confirmés de coronavirus dont un médecin viennent d’être enregistrés à Kiffa, capitale de l’Assaba », selon le directeur général du centre hospitalier de Kiffa, Dr El Vak Ould Ahmed Baba.

Il a ajouté que les cas sont contaminés par le premier cas déclaré dans la ville il y a quelques jours, celui du technicien de de santé, arrivé de Nouakchott pour l’entretien des équipements de l’hémodialyse.

Le directeur, qui s’est auto-confiné dans son bureau, a déclaré à l’AMI au téléphone que ses services ont effectué des tests pour plus de cinquante personnes qui étaient en contact avec le cas, surtout pour le personnel de l’hôpital et les malades qui souffrent d’insuffisance rénale.

Il a enfin indiqué que la situation des confinés est stationnaire, et appelé les citoyens à veiller à l’application des mesures préventives.

Ce mardi 19 Mai, dans la soirée, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a déclaré la ville de Kiffa zone bouclée.

Par La rédaction de Cridem, avec Aqlame et AMI