ven. Juin 5th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Riz : augmenter les superficies exploitées en vue de produire plus de 70.000 tonnes (Ministre)

Riz : augmenter les superficies exploitées en vue de produire plus de 70.000 tonnes (Ministre)
Riz : augmenter les superficies exploitées en vue de produire plus de 70.000 tonnes (Ministre)AMI – Le Ministre du développement rural, M. Dy Ould Zein, a souligné la nécessité de corriger les défauts et les erreurs techniques enregistrés au niveau de certains aménagements agricoles, indiquant dans ce contexte que la ferme de Boghé n’a pas pu entamer de campagnes de production en raison de la mauvaise qualité des canaux de drainage des eaux.

Il a appelé, lors de la visite d’inspection qu’il a effectuée mercredi, à l’extension de la ferme de Boghé, à la correction des défauts enregistrées dans les travaux d’aménagement de cette ferme pour qu’elle puisse entamer la production agricole. Le ministre a rappelé que l’État a mobilisé ses propres ressources pour sa remise en état.

Il a dit que le secteur s’efforce à corriger et d’accélérer la mise en œuvre de certaines exploitations irriguées destinées à augmenter considérablement les superficies exploitées en vue de produire plus de 70.000 tonnes de riz, en concrétisation de l’engagement du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani, relatif à l’aménageant plus de 5.000 hectares par an cours du mandat présidentiel.

Le ministre du Développement rural a chargé les institutions concernées d’accélérer les corrections et de faire sortir la ferme de son état actuel.

Au cours de cette visite, le ministre du Développement rural a fait le point sur le statut de cette installation agricole, qui est restée sans pleine exploitation depuis sa réception définitive en 2018.

Le directeur général du projet de mise en valeur de la ferme de Boghé, M. Ngaidé Amadou Moussa, a déclaré à l’AMI que cette installation agricole souffre de plusieurs problèmes techniques qui l’ont empêchée d’entrer dans les étapes de production.

Il a cité les mauvais canaux de drainage, la faiblesse de la pompe d’irrigation, compte tenu de la superficie aménagée.

Le directeur a souligné que les institutions concernées interviennent actuellement dans certaines parties de la ferme pour corriger ces déséquilibres, insistant sur la nécessité du respect des délais.

Le ministre du Développement rural a visité la station de pompage de la ferme de la Plaine de Boghé en cours de restauration destinée à irriguer cette ferme en quelques semaines pour les besoins de la contre-campagne de riz, sur une superficie de plus de 300 hectares, et la culture de fourrages verts, de légumes… dans le cadre de la diversification agricole.

La visite du ministre a également inclus la station de Boghé pour l’acheminement de la production agricole vers Nouakchott, dans le cadre des efforts de l’État pour soutenir les producteurs agricoles, et il a pu s’informer des quantités de légumes produits localement et de leur qualité supérieure.

Le ministre du Développement rural s’est auparavant rendu dans certains projets mis en œuvre par le projet régional pour aider les groupes locaux à faire face à l’insécurité alimentaire au Sahel, au niveau de la commune de Dar El Afia, notamment l’aménagement des terres agricoles au profit des villageois et l’amélioration des conditions de vie des franges vulnérables à travers le renforcement des capacités des éleveurs et des agriculteurs, menacés par le changement climatique.

Le ministre était accompagné du wali de Brakna, des autorités administratives et de sécurité et des élus locaux.