ven. Nov 27th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Entretien avec Moulaye Houssein  Haidara  ancien arbitre international.

Entretien avec Moulaye Houssein  Haidara  ancien arbitre international.

Nous recevons un grand homme, natif de Boghé qui fait partie intégrante d’une jeunesse qui a beaucoup donné à la mutation salutaire d’un monde nouveau et exemplaire.

Il fait partie d’une jeunesse unie dans sa diversité culturelle qui a été toujours à la hauteur, la véritable dépositaire des liens inébranlables. Moulaye fut parmi ceux qui ont tout donné à Boghé sa physionomie sportive et culturelle.

Mr Moulaye Houssein Haidara est actuellement projeteur responsable bureau d’étude à Mauritel.

 Traces de l’info : parlez nous de votre métier d’arbitre et de vous, pour ceux qui ne vous connaissent pas ? Qui est exactement Mr Moulaye Houssein Haidara ?

Moulaye Houssein Haidara : merci de cette opportunité, de 1990 à 1999 j’ai été arbitre District, en suite arbitre ligue et arbitre Fédéral.

Vous savez dans chaque profession, il faut l’aimer et bien travailler pour la réussite.   C’est sur et certain, que vous allez rencontrer des difficultés, des problèmes, il faudra les surmonter et apprendre beaucoup à se maintenir et être pédagogue.

Le rôle d’arbitrage en Mauritanie est très lourd, essayer à tout prix à être juste dans le travail, supporter, et connaitre, si non maîtriser les lois et règlements afin d’être conforme à la réalité.

Après de 1999 à 2006, j’ai continué le travail, j’obtiens d’abord arbitre international (directeur de partie) et en donnant des cours d’arbitrage.

Dans tout travail, il faut une prise de conscience de soi et de son entourage et travailler, avoir des objectifs précis très utiles.

Après  ma retraite anticipée  en  2006  sur le plan international,  je deviens membre de la CCA,  instructeur titulaire d’arbitres, évaluateur d’arbitres  et  membre du Bureau de CCA, en  tant que  secrétaire général adjoint ,  ensuite secrétaire général.

Oui, pour savoir où on va, il faut connaitre sa provenance ou mieux son historicité.

Il faut aimer son boulot et croire à ce qu’on fait.

Actuellement pour me résumer, je suis avec l’aide d’Allah instructeur d’arbitres et évaluateur, membre de la CA, membre du département et président CRA ligue Nouakchott Nord.

Les traces de l’info : votre conseil à l’endroit des nouvelles générations et les jeunes arbitres qui font ce métier d’arbitrage ?

Moulaye Houssein Haidara : je leur encourage et les félicite d’avoir choisi cette démarche sportive très coriace et brave. Aimer ce qu’on fait, supporter trop le poids du métier et apprendre beaucoup et maîtriser ses

Apprentissages. Choisir la transparence, être juste, courageux, savoir trancher à temps et dans la finesse.