sam. Oct 24th, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Interview  : Abdallah Mouna Sarr

INTERVIEW : Abdallah Mouna Sarr, un  des  opérateurs  politiques  à Boghé, natif de la localité  et  conseiller régional  de la wilaya  du Brakna.

 

INTERVIEW : Abdallah Mouna Sarr, un  des  opérateurs  politiques  à Boghé, natif de la localité  et  conseiller régional  de la wilaya  du Brakna.

Les Traces de l’info : après la nomination du nouveau gouvernement, ce sera la deuxième année de Mr Mohamed o Ghazouani président de la république Islamique de Mauritanie, quelle lecture faites vous de ce changement ?

Abdallah M Sarr : Merci, Hamady, la lecture est que le président a compris  que notre pays a besoin de deux choses : la compétence pour le renforcement du développement et l’unité nationale pour consolider cet acquis.

Les Traces de l’info : Une Année pour le président Ghazouani, Mr Sarr Quelle appréciation faites vous ou mieux un commentaire ?

Abdallah M Sarr : Le président Ghazouani a d abord voulu apaiser la scène politique par des rencontres  avec tous les leaders politiciens.

Il a rétabli les fonctionnaires dans leur droit en augmentant l’âge à la retraite à 63 ans, il a évolué avec tactique et patience pour cerner les problèmes primordiaux de notre Pays.

Les Traces de l’info : La commission parlementaire et l’ex président Mohamed Ould Abdel Aziz, rien ne va  plus  et le torchon brule.

On parle de jugement et il doit répondre à la justice.   Votre  impression Mr Sarr ?

 Abdallah M Sarr : Mon commentaire relatif à la commission parlementaire est simple, notre président souhaite marquer son temps, son mandat. Il veut sortir le pays du fléau de la gabégie, de la corruption, de l’anarchie pour aller vers un pays moderne, transparent, démocrate et juste.

Les Traces de l’info :   On va changer  de sujet pour se rabattre à cette pandémie Covid-19. En Mauritanie, il existe des gens qui n’ont jamais cru à cette pandémie et d’autres oui, Vous en tant  qu’acteur politique et conseiller régional de la wilaya du Brakna, qu’en pensez-vous ?

Abdallah M Sarr : cette  pandémie de coronavirus est un test du créateur vers les humains, cette pandémie a ses avantages et ses inconvenants, tu sais la force du  musulman est qu’il est résistant, il sait dire Alhamdou lilah, quand, il s’agit du bien et quand il s’agit du mal.

 Les Traces de l’info : Votre dernier mot  sur la situation économique et politique du  pays ?

Abdallah M Sarr :  mon dernier mot sera réservé à la personne du président de la république  Mohamed Ould  cheikh  Ghazouani, c’est un général de l’armée qui a fait un cursus normal jusqu’à sa retraite, il a accédé à plusieurs postes, il est d’une  grande famille, il est nanti, il  a eu une bonne éducation, par conséquent il a si on peut le dire fait sa vie dans de bonnes conditions, qu’est-ce qui lui reste, tout simplement préparer l’au-delà  et pour cela l’occasion lui a été donné par Dieu, diriger son pays selon les préceptes divins, la légalité, la justice, la transparence, l’équité,,,,,,,,,,,

Propos recueillis par Diop Mohamedou Abou