lun. Sep 21st, 2020

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

– Aziz, Mechri, M’Sabou : Les hommes qui sont dans le viseur de la brigade de répression des crimes économiques et financiers

 Aziz, Mechri, M’Sabou : Les hommes qui sont dans le viseur de la brigade de répression des crimes économiques et financiers
Aziz, Mechri, M’Sabou : Les hommes qui sont dans le viseur de la brigade de répression des crimes économiques et financiersMauriweb – Selon l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz, la mise sous contrôle judiciaire d’anciens ministères, leur audition relèvent de l’esbroufe. Seuls trois individus exempts de tout reproche d’après Aziz sont dans le viseur de la brigade de répression des crimes économiques et financiers.

Il s’agit de Mohamed Ould Abdel Aziz en personne, de son beau fils Mohamed Ould M’Sabou de Mechri Saleh comptable de la Fondation Errahma appartenant à la famille Ould Abdel Aziz.

Pour étayer son propos Mohamed Ould Abdel Aziz compare la durée de sa garde à vue (7 jours) – «garde à vue qui est illégale» – à celle de la durée des auditions de ses anciens ministres. Ces ministres qui ont été interrogés pour quelques heures voire quelques minutes, affirme Aziz.

Pour rappel il est fait grief à l’ex-président d’avoir passé toute une kyrielle de juteux contrats en contravention avec la loi.

Mohamed Ould M’Sabou, beau fils de l’ex-président, a toujours été présenté comme le représentant d’entreprises bénéficiaires de contrats de gré à gré sous le règne d’Aziz.

Quant à Mechri Saleh il est le comptable de la Fondation Errhama de bienfaisance appartenant à la famille Ould Abdel Aziz soupçonnée de blanchiment d’argent.