mar. Jan 26th, 2021

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

La dernière marge de manœuvre de Trump avant de quitter la Maison Blanche

La dernière marge de manœuvre de Trump avant de quitter la Maison Blanche

 joe Biden, 46e président des États-Unis va prendre fonction le 20 janvier prochain. Jusqu’à cette investiture, le président sortant, Donald Trump restera aux commandes de la première puissance mondiale. Les quelques semaines durant lesquelles le président sortant reste au pouvoir avant la prise de fonction officielle de son successeur est dite du « lame duck » (canard boiteux, en français).

Durant cette période de transition, Joe Biden prendra connaissance des dossiers, suivra les briefings des services de renseignements, consultera et nommera son équipe : ministres, conseillers, responsables clés. Samedi, lors de son discours de victoire, Joe Biden a d’ores et déjà annoncé la création d’un groupe d’experts sur la Covid-19 afin qu’un plan soit opérationnel dès le 20 janvier 2021, jour de son investiture.
Décrets, grâces et limogeages…

Le président sortant pourrait profiter de cette période de transition pour signer des décrets présidentiels et mettre une dernière fois en œuvre certaines promesses de son programme. Avoir recours aux grâces présidentielles est aussi devenue une habitude pour les présidents en période de transition. Tous les présidents américains ont gracié des gens à la dernière minute, y compris Clinton et Obama. Respectivement, les deux derniers présidents ont gracié 140 et 330 personnes avant de quitter la Maison Blanche. Trump aurait donc l’occasion de gracier ses proches empêtrés dans des affaires judiciaires. Dans plusieurs médias américains, les noms de Michael Flynn, son ancien conseiller à la Sécurité nationale mis en cause dans l’enquête sur les soupçons d’ingérence russe, Paul Manafort, ou encore Steve Bannon sont évoqués.

Avec Rfi