(Conakry) Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé dimanche avoir capturé le président Alpha Condé, pris le contrôle de Conakry et « dissous » les institutions, lors d’un coup d’État qui pourrait sonner la retraite d’un vétéran de la politique africaine, mais condamné par la communauté internationale