sam. Oct 23rd, 2021

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Foire commerciale intra-africaine : L’édition 2021 prévue du 15 au 21 novembre en Afrique du Sud

Le 01/10/21 à 00:35
modifié 01/10/21 à 00:35
La deuxième édition de la Foire commerciale intra-africaine connue sous le sigle anglais (Iatf) se tiendra du 15 au 21 novembre 2021 à Durban KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. L’annonce a été faite, le 27 septembre, à l’hôtel Radisson Blu d’Abidjan dans la zone aéroportuaire, à l’occasion du lancement du roadshow de promotion de cette édition.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, s’est félicité du choix de la Côte d’Ivoire pour démarrer la campagne de promotion de l’Iatf 2021. Il a salué l’initiative et manifesté clairement le désir de son pays d’organiser la troisième édition qui aura lieu dans deux ans et dont le pays organisateur n’est pas encore connu.

« La Côte d’Ivoire serait très honorée d’abriter la troisième édition de cet important meeting dédié au commerce intra-africain. En effet, en termes d’infrastructures et de capacité d’accueil de ce genre de rendez-vous, notre pays a fait ses preuves. En ce qui concerne la promotion du commerce intra-africain, la Côte d’Ivoire fait partie des pays qui en font le plus la promotion, notamment à travers la Zlecaf. Nous voulons donc compter sur le soutien que nous aurons pour la candidature de notre pays », a appelé Souleymane Diarrassouba.

L’Iatf 2021 qui a pour thème général « Transformer l’Afrique » est organisé par la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) en collaboration avec l’Union africaine, le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) et le gouvernement de l’Afrique du Sud. L’événement biennal constitue une plateforme stratégique pour tisser des liens du succès de la Zlecaf qui, rappelons-le, est entrée en vigueur le 1er janvier de cette année.

A en croire le vice-président exécutif de l’Afreximbank, George Elombi, la foire attend 1100 exposants et 10 000 participants en provenance de 55 pays. L’événement, toujours selon lui, prévoit également de conclure au moins 40 milliards de dollars soit environ 22 000 milliards de F Cfa d’accords commerciaux et d’investissements.

L’objectif principal de l’Iatf 2021, a-t-il poursuivi, est de rassembler des acteurs continentaux et mondiaux pour exposer leurs biens et services, explorer des débouchés commerciaux et d’investissements en Afrique.

L’événement se veut un cadre d’échange interentreprises (B2B)/gouvernement à entreprises (B2G), l’appariement et le développement de débouchés commerciaux et d’investissements. Il permettra aussi aux participants de s’échanger les informations commerciales, d’investissement sur les marchés avec différentes parties prenantes, notamment les investisseurs, les Pme, le secteur informel, la diaspora africaine et proposer des solutions pour relever les défis liés au commerce intra-africain.

Pour Afreximbank et bien d’autres institutions financières, l’Iatf sera l’occasion de partager des informations sur les initiatives en matière de financement et de facilitation du commerce visant à soutenir le commerce intra-africain.