sam. Août 13th, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Le Japon finance la construction des laboratoires d’inspection et d’analyses de l’ONISPA à Nouadhibou

 Le Japon finance la construction des laboratoires d’inspection et d’analyses de l’ONISPA à Nouadhibou
Le Japon finance la construction des laboratoires d’inspection et d’analyses de l’ONISPA à Nouadhibou Ambassade du Japon – Nouadhibou, le 29 novembre 2021, s’est tenue la cérémonie de pose de première pierre du Projet de construction des laboratoires d’inspection et d’analyses de l’Office Nationale d’Inspection Sanitaire des Produits de la Pêche et de l’Aquaculture (ONISPA) Nouadhibou.

Lors de la cérémonie, Son Excellence Monsieur Dy Ould ZEIN, Ministre des Pêches et de l’Économie Maritime et Son Excellence Monsieur EHARA Norio, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon, ont effectué la pose de première pierre sur le site du projet en présence de Monsieur Yahya Ould Cheikh Mohamed VALL, Wali de Nouadhibou, Docteur Aly Dartige, Directeur de l’ONISPA, Monsieur Mohamed Ali SIDI MOHAMED, Président de la Zone Franche et d’autres partenaires.

Ce projet sera effectué dans le cadre du Don du Japon, pour un montant du 1.425 milliards Yen, soit 500 millions MRU et environ 12.5 millions US Dollars.

Il prévoit la construction de laboratoires d’inspection et d’analyses, et l’aménagement des équipements de l’ONISPA afin de renforcer la capacité d’analyse et d’examen des produits maritimes national et ainsi promouvoir ses exports à partir de Nouadhibou et la position stratégique du secteur maritime de la Mauritanie.

Le Ministère des Pêches et de l’Économie maritime et le contractant japonais ont signé un contrat le 27 novembre et les travaux débuteront effectivement.

La coopération japonaise dans le secteur maritime en Mauritanie est un symbole de l’amitié des deux pays. Ainsi depuis les années 70s, le Japon a continuellement réalisé des projets de grande envergure dans ce secteur, notamment la construction du port de Nouadhibou, le marché des pêches à Nouakchott.

En conséquence, le secteur maritime est devenu un des domaines les plus rentables de l’économie de la Mauritanie et couvre environ 30 % des revenus en devises étrangères du pays.

La renaissance de l’ONISPA Nouadhibou, contribuera, comme le projet de l’ONISPA Nouakchott réalisé par le Japon en 2004, à l’approvisionnement davantage en produits maritimes sains et de qualités vers le marché international et ainsi deviendra un des moteurs du développement post-Covid, qui dynamisera l’économie accablée de la Mauritanie. Le Gouvernement du Japon est déterminé à continuer davantage cette coopération historique.

Rappelons que depuis 1977, le Japon opère en Mauritanie l’aide non-remboursable qui a atteint aujourd’hui 600 millions US Dollars.