ven. Jan 21st, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Pose de la première pierre du laboratoire de la police technique et scientifique

ami

Nouakchott,  03/12/2021

Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, M. Mohamed Salem Ould Merzoug a présidé, vendredi dans la wilaya de Nouakchott-ouest, la cérémonie de pose de la première pierre du laboratoire de la police technique et scientifique, en présence du ministre de la Justice, M. Mohamed Mahmoud Ould Cheikh Abdoullah Ould Boya et le directeur général de la sureté nationale, le général de division, Mesgharou Ould Sidi.

Le projet, qui sera réalisé dans huit mois, est exécuté par la société turque Genomed Ltd. Il nécessitera un financement de six millions d’euros y compris son équipement et la formation du staff qui supervisera le fonctionnement du laboratoire.

Dans son discours, le directeur général de la sureté nationale a souligné que le rythme accéléré des réalisations dans le domaine sécuritaire démontre la volonté sincère des pouvoirs publics de permettre à la police nationale de jouer un rôle central dans la préservation de la sécurité et la tranquillité des citoyens dans tout le pays. Il a précisé que la pose de la première pierre de ce projet intervient quelques mois après la pose de la première pierre du projet de sécurité et de surveillance de la ville de Nouakchott, dont la cérémonie a été présidée par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Le général de division, Mesgharou Ould Sidi a remercié les coopérations allemande, française et espagnole pour leurs précieux appuis dans le domaine de la formation de la police technique et scientifique.

De son côté, le directeur de la police technique et scientifique, le commissaire principal, Mohamed Ould Denne a insisté sur l’importance d’un tel outil dans le cadre de la recherche de la manifestation de la vérité au cours des enquêtes de la police judiciaire. Il a affirmé que sa direction entend ouvrir des antennes régionales dans tout le pays dans un proche avenir en plus de l’acquisition d’unités mobiles motorisées pour le traitement des affaires importantes sur toute l’étendue du territoire national.

Le directeur de la société genomed, M. Huseyin Bozoglo a affirmé, pour sa part, que la résolution des crimes, l’identification définitive et la protection des droits des victimes renforcent la confiance de la société dans l’État et la justice, soulignant que cette confiance contribue à l’instauration de la paix sociale, au développement économique et au bien-être des populations.