ven. Jan 21st, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Le ministre de l’emploi organise un point de presse

AMI

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Taleb Ould Sid’Ahmed a organisé un point de presse, jeudi à Nouakchott.

Dans son mot introductif, le ministre a déclaré que ce point de presse répond à une tradition de contact de son département avec la presse pour jeter la lumière sur la situation, passer en revue les conditions dans lesquelles travaille le département et celles dans lesquelles le gouvernement, d’une manière générale, a trouvé le pays.

« Nous avons trouvé, dit-il, une situation extrêmement difficile, aucune stratégie de l’emploi et de la formation professionnelle et aucune vision par rapport au chômage et il n’ y avait même pas de chiffres fiables sur le chômage » a-t-il ajouté.

Le ministre a souligné que son département a mis en place il y a deux ans, une stratégie très claire et ciblée, des outils, des programmes sont ouverts à tous les mauritaniens sans restriction ni sur une base idéologique ni politique.

Il a ajouté que durant ces deux années son département a créé énormément d’opportunités d’emploi afin de baisser le taux chômage.

M. Taleb Ould Sid’Ahmed a ajouté aussi que les secteurs à fort potentiel d’emploi malheureusement sont délaissés par beaucoup de nos chers compatriotes et il faut, à ce niveau-là, un changement de mentalités afin d’encourager les jeunes à travailler dans les métiers car la fonction publique ne peut plus résoudre le problème du chômage.

Il a souligné l’importance des dernières mesures, qui ont été prises par le Président de la République, Son Excellence, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, des mesures jamais prises dans ce pays. Il en est ainsi des allocations qui vont être versées aux sortants des universités et des centres de formation professionnelle pendant six mois pour les accompagner dans leur recherche d’emploi et les placements de stages.

Le ministre a ajouté que la création du fonds national de l’emploi pour 20 milliards d’ouguiyas par an, va financer les stages et le programme d’entreprenariat que son département est en train de promouvoir.

Il a également indiqué que depuis deux décennies malheureusement nous avons un système éducatif qui est totalement inadapté au marché de l’emploi, notant que de nouvelles écoles de Bâtiments et travaux publics( BTP), ont été construites afin de favoriser l’emploi et participer à la croissance économique de notre pays.

« En effet, la croissance dans notre pays ces dernières années, poursuit-il, a été tirée par les secteurs des bâtiments et des travaux publics, de l’agriculture et de la pêche ; aussi, ces écoles vont- elles permettre à la formation professionnelle de mieux répondre aux besoins du marché ». a-t-il conclu.

Le ministre a, enfin, annoncé l’ouverture de la filière gaz et pétrole où les stagiaires vont commencer leur cours en janvier.