Les clubs européens sont décidés à détruire la Coupe d’Afrique des Nations. La 33è édition prévue du 9 janvier au 6 février en terre camerounaise est au cœur d’un bras de fer entre les clubs européens et les sélections africaines.

Selon la presse sportive, le Forum des ligues mondiales (WLF) a envoyé une lettre à la FIFA et à la CAF en indiquant que les joueurs appelés à disputer la CAN ne seront pas libérés avant le lundi 3 janvier.

 Véron Mosengo-Omba (SG CAF): « Nous voulons voir une grande CAN ici au Cameroun en janvier prochain »
    Par ailleurs, cette décision est contraire au règlement de la FIFA qui tipule que les clubs doivent laisser les joueurs à disposition de leur sélection nationale 13 jours avant le début d’un tournoi. Théoriquement, les joueurs africains étaient donc censés rejoindre leur sélection le 27 décembre.

C’est un nouvel épisode qui s’ouvre dans cette brouille autour de la CAN 2021. Après avoir échoué à faire annuler la compétition phare du continent, les clubs européens sont décidés à polluer le tournoi.