ven. Jan 21st, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Foot africain: les moments marquants de 2021

RÉTROSPECTIVE
 
Foot africain: les moments marquants de 2021
 
Le Sénégalais Edouard Mendy, vainqueur de la Ligue des champions 2020-2021 avec Chelsea.
Le Sénégalais Edouard Mendy, vainqueur de la Ligue des champions 2020-2021 avec Chelsea. AFP – MANU FERNANDEZ

L’année 2021 aura été agitée en coulisses pour le football africain, entre la déchéance de son ancien patron Ahmad et le choix de son successeur Patrice Motsepe. Sans parler des doutes entourant le sort de la CAN au Cameroun. Sur les pelouses, le Maroc a conservé son titre en Championnat d’Afrique des nations, Al Ahly a remporté sa dixième Ligue des champions et les joueuses des Mamelodi Sundowns ont écrit l’histoire en gagnant la première édition de la Ligue des championnes.

7 février : le Maroc conserve son titre au CHAN

Trois ans après avoir remporté son premier Championnat d’Afrique des nations (CHAN), l’équipe du Maroc récidive. En finale, les Lions de l’Atlas s’imposent 2-0 face au Mali, derrière un brillant Soufiane Rahimi (meilleur joueur et meilleur buteur). Le tournoi initialement prévu début 2020 en Éthiopie s’achève finalement début 2021 au Cameroun. Pour ce pays, organiser ce CHAN 2020 aura été un bon exercice, à un an d’une Coupe d’Afrique des nations à domicile.

8 mars : le Malgache Ahmad suspendu 2 ans

La président sortant de la Confédération africaine de football (CAF) avait été suspendu de toute activité liée à ce sport pour 5 ans par la FIFA, en novembre 2020. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) allège cette sanction à 2 ans. Mais le Malgache n’a pas le droit de briguer un deuxième mandat et doit donc s’éclipser. La fin d’une parenthèse très agitée avant qu’un nouveau chapitre ne s’ouvre pour le foot africain.

12 mars : Patrice Motsepe désigné patron du foot africain

Qui l’aurait imaginé quelques mois plus tôt ? Patrice Motsepe, milliardaire sud-africain, relativement peu connu dans le monde du sport, est élu par acclamation président de la CAF, à Rabat. De scrutin, il n’y a pas vraiment eu. L’homme d’affaires s’est en effet mis d’accord avec les autres prétendants, le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya et l’Ivoirien Jacques Anouma, pour qu’ils se retirent à son profit, en échange de postes à responsabilité. Le tout avec l’aide d’une Fifa désormais très impliquée dans les affaires du foot africain.

30 mars : polémique sur des tests PCR lors de Sierra Leone-Bénin

Situation ubuesque à Freetown. Le match de qualification pour la CAN 2021 entre la Sierra Leone et le Bénin est reporté sine die. En cause : les contrôles positifs au Covid plus que suspects de cinq joueurs majeurs de l’équipe béninoise. Résultats annoncés par les autorités sierra-léonaises juste avant la rencontre. Le Tribunal arbitral du sport ordonnera de disputer cette rencontre le 14 juin. Ce qui se fera le… 15 juin, après une nouvelle polémique, cette fois autour de tests positifs sierra-léonais. In fine, la Sierra Leone l’emportera 1-0 et se qualifiera pour la Coupe d’Afrique des nations.

29 mai : le Sénégalais Edouard Mendy sur le toit de l’Europe

À Porto, Chelsea déjoue les pronostics en remportant la deuxième Ligue des champions de son histoire, après 2012. En finale, les Londoniens battent 1-0 un autre club anglais, Manchester City. Les Blues doivent ce sacre en partie à leur gardien de but Édouard Mendy, désigné plus tard meilleur portier de cette édition 2020-2021. En Angleterre, le Sénégalais a pris une nouvelle dimension et fait désormais partie des plus grands, à son poste.

17 juillet : la « decima » d’Al Ahly en Ligue des champions

Les fans des Diables rouges en rêvaient : l’équipe du Sud-Africain Pitso Mosimane l’a fait. Face aux Kaizer Chiefs (3-0), Al Ahly décroche la dixième Ligue des champions de son histoire, sa « decima ». Une année riche sur la scène internationale pour le club égyptien, qui a fini troisième du Mondial des clubs et gagné deux fois la Super Coupe de la CAF en l’espace de quelques mois.

29 août : la belle aventure du Sénégal au Mondial de beach soccer

La Suisse met fin 9-7 à la belle aventure des Sénégalais en Coupe du monde de beach soccer, lors du match pour la troisième place. En Russie, le Sénégal est devenu le tout premier pays africain à avoir atteint les demi-finales d’un Mondial de foot de plage. Et ce en ayant battu le Brésil en quarts de finale, 5-4 après prolongation. Un double exploit.

26 septembre : le Maroc brille au Mondial de futsal

En revanche, en futsal, c’est le Brésil qui s’impose face à une sélection africaine. En quarts de finale de la Coupe du monde 2021, les Brésiliens battent les Marocains 1-0. Les Lions se sont néanmoins régalés en Lituanie, en dominant les Iles Salomon 6-0, en tenant tête aux futurs champions du monde portugais (3-3), et en écartant le Venezuela 3-2 en huitièmes de finale.

19 novembre : les Mamelodi Sundowns, à jamais les premières

Dans ce ciel du Caire, un nouveau trophée est brandi : celui remis aux vainqueurs de la Ligue des championnes africaine. Les Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud) battent les Hasaacas Ladies (Ghana) 2-0 en finale de ce tournoi à huit clubs, créé quelques mois plus tôt par la CAF pour donner un nouveau souffle au foot au féminin sur le continent.

11 décembre : Samuel Eto’o élu président de la Fécafoot

A l’issue d’un interminable processus électoral et de plusieurs mois de polémiques, Samuel Eto’o est élu président d’une Fédération camerounaise de football (Fécafoot) en crise depuis plusieurs années. Il bat le patron sortant de la Fécafoot, Seidou Mbombo Njoya, déchu de son poste en janvier dernier par le Tribunal arbitral du sport (TAS) mais maintenu en tant qu’intérimaire par la Fifa. Dès les premiers jours, l’ex-vedette du Barça et de l’Inter Milan se distingue par ses prises de position vigoureuses pour le maintien de la CAN 2021 au Cameroun aux dates prévues.

18 décembre : l’Algérie remporte la Coupe arabe au Qatar

L’Algérie bat la Tunisie 2-0 après prolongation en finale de la Coupe arabe de la Fifa. Une compétition organisée pour aider le Qatar de se tester, à un an de la Coupe du monde 2022. Un tournoi qui permet au foot africain de finir 2021 sur une belle note, l’Égypte ayant par ailleurs fini 4e et le Maroc ayant atteint les quarts de finale.

22 décembre : la CAF valide définitivement le maintien de la CAN en janvier

Les membres du Comité exécutif (ComEx) de la Confédération africaine de football (CAF) mettent définitivement un terme aux débats sur un éventuel report de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, prévue du 9 janvier au 6 février 2022. Le 19 décembre, pourtant, lors d’une précédente réunion du ComEx, plusieurs membres se sont émus de l’état des préparatifs au Cameroun et du contexte sanitaire mondial, avec l’émergence du variant Omicron. Mais, après une entrevue avec le président camerounais Paul Biya, le président de la CAF Patrice Motsepe a assuré que la CAN 2021 se déroulera aux dates annoncées.

CONTENUS