sam. Mai 28th, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Accélération de la réalisation des Objectifs de Développement Durable en Mauritanie

Accélération de la réalisation des Objectifs de Développement Durable en Mauritanie

AMI

Les travaux d’un atelier sur l’accélération de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Mauritanie, ont débuté mercredi à Nouakchott, à l’initiative du ministère des Affaires Économiques et de la Promotion des Secteurs Productifs en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La rencontre porte sur le lancement du programme de coopération 2022 entre cet organisme et le gouvernement mauritanien.

Le document qui constitue le cadre stratégique de référence pour les interventions des organismes des Nations Unies au niveau national intitulé, « Cadre de partenariat pour le Développement Durable », matérialise l’appui apporté par le PNUD au gouvernement mauritanien, à travers la mise en œuvre d’un schéma de coopération 2022 », a affirmé à cette occasion, le Secrétaire Général du ministère, M. Mohamed Moustapha Ould Abdi Ould Jiyid.

Selon, M. Jiyed ce grand effort contribuera à accélérer la réalisation des ODD et à soutenir la mise en œuvre de politiques publiques efficaces, en plus de l’appui à la réalisation de la gouvernance numérique, la modernisation des institutions publiques et le renforcement d’une société civile responsable dans le domaine de la a gouvernance, de l’environnement et de la croissance inclusive et durable.

Il a réaffirmé, pour la même circonstance, le souci du Département, afin que ce processus soit mené, selon une approche participative qui repose sur la concertation avec tous les bénéficiaires, les secteurs concernés, le secteur privé et la société civile.

« Les investissements du PNUD pour l’appui de la stratégie de développement du pays en 2021 s’élèvent à 12,5 millions de dollars environ, soit près de 452 millions ouguiyas nouvelles, », a-t-il conclu.

« Les interventions du PNUD en Mauritanie ont porté sur la réalisation d’une croissance économique forte, durable et intégrée dans les politiques publiques, l’élévation du niveau de gouvernance et la modernisation de l’administration, en plus de la promotion de la gestion durable des ressources naturelles et de l’augmentation de la capacité de résilience aux catastrophes et aux changements climatiques », a affirmé, quant à elle, la Représentante résidente du Programme, Mme Adama Dian Barry.