sam. Août 13th, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Transport maritime : Bekkaï préside une réunion en prélude à l’ouverture de la ligne Algérie-Mauritanie

Transport maritime : Bekkaï préside une réunion en prélude à l’ouverture de la ligne Algérie-Mauritanie
Transport maritime : Bekkaï préside une réunion en prélude à l'ouverture de la ligne Algérie-Mauritanie APS – Le ministre des Transports Aïssa Bekkaï, a présidé, jeudi, à Alger, une réunion consacrée à la préparation de l’ouverture de la ligne maritime entre l’Algérie et la Mauritanie dans les meilleurs délais, a indiqué un communiqué du ministère.

La réunion était consacrée à « l’examen et à la préparation de l’ouverture de la ligne maritime entre l’Algérie et la Mauritanie dans les meilleurs délais, compte tenu de son importance dans l’intensification et l’augmentation du volume des échanges commerciaux entre les deux pays », a expliqué le communiqué.

La réunion, tenue en exécution des instructions du Président de la République d’ouvrir une ligne maritime entre l’Algérie et la République de Mauritanie, s’est déroulée en présence de cadres du ministère, de la Présidente et Directrice Générale (PDG) du Groupe Algérien de Transport Maritime ( GATMA), et des directeurs généraux des Compagnies nationales Algériennes de navigation du Nord et de la Méditerranée (CNAN Nord et CNAN Med) ainsi que le PDG du Groupe public du transport terrestre de marchandises et de Logistique (Logitrans).

A cette occasion, le ministre a souligné « la nécessité de prendre en compte tous les aspects organisationnels et logistiques et mobiliser toutes les capacités matérielles et humaines pour assurer le succès de cette démarche, compte tenu de la demande enregistrée par les opérateurs économiques souhaitant accéder à ce marché prometteur ».

Bekkaï a également appelé à « travailler en coordination entre toutes les entreprises sectorielles spécialisées dans le domaine des transports, et à s’appuyer sur leur expérience et leurs relations pour attirer les opérateurs souhaitant exporter leurs produits vers la Mauritanie et les différents pays d’Afrique de l’Ouest, en mettant à leur disposition des bases logistiques, des moyens de de transport et des services de haut niveau pour assurer la faisabilité économique et la durabilité, ce qui contribuera à établir une dynamique économique entre les deux pays et avec le reste des pays africains voisins. »