Pour la 30ème édition de la Ziarra annuelle de Feu Thierno Djibril Ousmane Bâ, le choix a été porté sur la personne du Khalife général de Médina Baye, Cheikh Mahy Ibrahim Niasse. L’annonce a été faite par El Hadj Malick Bâ, président du Comité d’organisation de cet événement religieux.

Par Alioune Badara NDIAYE (Correspondant) – Pour l’édition 2022 de la Ziarra annuelle de Feu Thierno Djibril Ousmane Bâ, c’est le Khalife général de Médina Baye, Cheikh Mahy Ibrahim Niasse, qui sera le parrain. El Hadj Malick Bâ, président du comité d’organisation de l’événement, qui lance sa 30ème édition, en a fait l’annonce au sortir du Comité local de développement (Cld), tenu le week-end en perspective de cette journée de prières. «Nous avons pris l’initiative de dédier le parrainage de la Ziarra à une personnalité religieuse du pays. Pour cette année, c’est Cheikh Mahy Ibrahima Niasse qui a été choisi. Qui connaît cet homme et son guide spirituel et père, Cheikh Mawlana Ibra­him Niasse, sait qu’il le mérite par rapport à tout ce qu’ils ont fait pour l’Islam et pour la Tidiania dans le Sénégal, l’Afrique et le monde entier», a argumenté le président du comité d’organisation et petit frère de l’actuel khalife de Bambilor, Thierno Amadou Bâ. Le thème de cette édition est : «L’exode vers Allah». «Il est temps que les musulmans se consacrent à la méditation divine pour atteindre les stations privilégiées dans l’islam, dans le soufisme. Et pour cela, il faut vraiment adorer Allah par le zikr, mais aussi par la méditation et toutes les autres formes que l’on sait», a posé Thierno Malick Bâ, s’appesantissant sur le thème.
La rencontre a été l’occasion de prendre les devants pour une Ziarra réussie. Et à ce propos, le sous-préfet de San­galkam, Bassirou Ndao, a instruit les différents services à une synergie d’actions pour une réussite totale, surtout en ce temps de remontée des cas de Covid-19 avec le variant Omicron. «Nous avons pris les devants pour une gestion parfaite de l’organisation de la Ziarra. Que ce soit avant, pendant et après. Tous les services de l’Administration qui doivent être impliqués, nous y veillerons personnellement pour que l’organisation soit sans faute», a-t-il décliné, notant que l’enjeu est de faire une Ziarra, en tenant compte des aspects sanitaires, sécuritaire et d’ordre organisationnel en fonction du contexte.
L’autorité déconcentrée a, dans la foulée, annoncé la tenue d’un Comité départemental de développement (Cdd), sous la conduite du Préfet de Rufisque, à l’effet de parfaire l’organisation de la Ziarra qui se tient le 26 février. Thierno Mouhamed Bachir Tall, Khalife général de la famille omarienne prendra part aussi à l’événement, qui va faire converger des centaines de fidèles vers Bambilor.
abndiaye@lequotidien.