sam. Août 13th, 2022

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

– Sénégal: le directeur général de la BADEA décoré de l’Ordre National du Lion

 
Sénégal: le directeur  général de la BADEA décoré de l’Ordre National du Lion  Financial Afrik – Le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique ( BADEA), Sidi Ould Tah, a été fait le 24 juin 2022 Officier dans l’Ordre National du Lion en même temps que Serge Ekué, président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

La distinction remise par le président Macky Sall en reconnaissance de l’engagement des banque auprès de l’économie du Sénégal et de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a été accueillie avec honneur et humilité par Sidi Ould Tah,ressortissant mauritanien d’autant plus attaché à la région qu’il y a 56 ans son grand père présidait le conseil des ministres de l’UEMOA.

Avant d’occuper son poste actuel, Sidi Ould Tah a été ministre mauritanien des affaires économiques et du développement.

Le Dr Ould Tah a commencé sa carrière à la Banque Mauritanienne pour le Développement et le Commerce, puis a rejoint l’Agence Arabe pour l’Investissement et le Développement Agricole basée à Khartoum. M. Ould Tah est titulaire d’un doctorat d’économie de l’université Nice-Sophia-Antipolis et d’une maîtrise d’économie de l’université Paris VII. Il est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en économie et d’une licence en économie de l’Université de Nouakchott, en Mauritanie.

La BADEA a pour objectif majeur de financer les économies des pays arabes et africains à travers le Fonds Arabe pour le Développement Économique et Social (FADES), la Compagnie Arabe pour la Garantie des Investissements et des Crédits à l’Exportation, le Fonds Monétaire Arabe et l’Autorité Arabe de l’Investissement et du Développement Agricoles.

Créée en 1975, la BADEA est détenue par dix-huit Etats membres de la Ligue Arabes. En 46 ans d’existence, l’institution financière internationale, fort d’un capital de 4, 2 milliards de dollars US, s’est imposée comme l’un des principaux canaux de solidarité entre le monde arabe et l’Afrique.