mer. Fév 1st, 2023

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

 Mbahé/ des populations dénoncent la partialité du Hakem de la moughataa

Mbahé/ des populations dénoncent la partialité du Hakem de la moughataaDjibril Amadou Sy – A Mbahé, des populations dénoncent la partialité du Hakem de la moughataa et appellent les hautes autorités à la vigilance avant le drame.

Le message sonne comme un tocsin aux hautes autorités de l’Etat pour régler une situation conflictuelle qui dure depuis cinq (05) ans dans ce village jadis paisible de la moughataa de Mbagne.

Pour rappel cette agglomération est constitué de deux villages qui cohabitaient depuis des décennies dans l’harmonie la paix et la cohésion, il s’agit de Boguel et Fokol, ils partageaient tout sans difficultés et faisaient tout ensemble.

Mais, depuis 2017, à cause de profondes incompréhensions, le premier village a abandonné la mosquée commune à l’autre et a obtenu l’autorisation de la Jaama’a’ Ettagwa (là où se fait la prière du vendredi). Depuis cette date, chaque village a son chef, sa mosquée à part et célèbre le Mawlid Ennabawi (commémoration de la naissance du prophète Mouhammad PSL) dans sa mosquée.

« Mais, depuis deux(02) ans, le hakem de la moughataa de Mbagne donne l’autorisation à l’autre partie qui quitte sa mosquée pour venir célébrer le Mawlid Ennabawi dans l’espace de la mosquée Ettagwa sise sur la route qui va à Mbagne, dénonce D.O, pire ils y font la cuisine alors que les usagers de la mosquée n’y cuisinent pas lors de la célébration du Mawlid, ils font des rassemblements devant la mosquée gênant même les fidèles à y pénétrer pour la prière du Fajr, ces faits se sont passés le samedi 15 octobre courant, poursuit-il.

L’autre partie a investi l’espace de la mosquée Ettagwa ce samedi 15 octobre courant pour y célébrer le baptême du prophète Mouhammad PSL.

« La célébration du Mawlid fait l’objet de vives tensions dans cette agglomération surtout cette année quand une partie a reçu l’autorisation de faire le Mawlid devant la mosquée Taqwa et de cuisiner dans les alentours » dénonce A.K. nous attirons l’attention des autorités administratives sur cette grave situation, poursuit-il.

Un autre habitant affirme que la présence du maire de la Commune de Medina Gounass Dakar (Sénégal) pour galvaniser les foules a attisé la tension, en plus, dit-il, des marabouts et disciples Sénégalais pour s’impliquer dans les affaires du village.

Ces populations dénoncent donc la partialité du hakem de Mbagne dans cette situation qui n’a même pas daigné de voir les deux parties pour trouver une solution et font appel aux autorités de l’Etat de suivre cette affaire qui peut tourner au drame à tout moment.