mer. Fév 1st, 2023

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Alioune Hamza Sarr dit Abdallah Sarr est candidat à la commune de Boghé.

« Je vous informe que je souhaite me présenter aux prochaines échéances électorales à la Mairie de Boghé incha allah »

Ces paroles bien ficelées émanent d’Alioune Hamza Sarr plus connu ici dans le milieu Halaybe :  ’Abdallah Mouna Sarr est candidat à la mairie de Boghé.

 

Dans l’échiquier politique de Boghé, un homme part à la conquête de la mairie (à la fois agent de l’État et agent de la commune en tant que collectivité territoriale.)

On parle déjà de lui : Alioune Hamza Sarr plus connu ici dans le milieu Halaybe    comme ’Abdallah Mouna Sarr, il décide de rompre avec le silence et désormais candidat pour succéder à Mr Ba Adama Moussa. Ça y est, il le veut haut et fort briguer le mandat de 5 ans.

La fonction de maire ne peut être exercée que par un citoyen mauritanien titulaire de ses droits civils et civiques.
Il le sait déjà que Les Maires mauritaniens ont un rôle important car ils assurent une double fonction, en étant à la fois agent de l’État et agent de la commune en tant que collectivité territoriale. Ils exécutent les délibérations du conseil municipal, qu’ils président et dont ils fixent l’ordre du jour, mais disposent aussi de pouvoirs propres importants, en matière d’urbanisme, de police administrative (ordre public) et de personnel dont ils assument le recrutement et la direction, notamment

C’est la quête difficile d’un pouvoir local effectif : nous savons tous qu’une campagne électorale se présente sous une forme pratique comme l’ensemble des actions mises en œuvre pour informer, propager des conceptions politiques, persuader des électeurs et tous les efforts menés par des acteurs individuels ou collectifs.

Mais, par extension, on note déjà ici dans la commune de Boghé que la campagne électorale désigne aussi une séquence de la vie politique démocratique dont l’importance, certes varie selon que l’on privilégie.

 A Boghé : être candidat potentiel actuellement est très difficile et surtout si encore vous n’avez rien pu faire durant ces moments où il fallait être là.

Et si Les électeurs ont devoir à partir de maintenant voter plus pour un programme ?

Cette vision politique politicienne des partis est là.

Les jeunes et la plupart des militants choisissent leur candidat en fonction des affinités régionalistes ou tribales ou par amitié ou simplement par achat de conscience.

Le candidat Alioune hamza Sarr est un homme qui a osé longtemps de participer dans le développement de la commune de Boghé.

Il connait ce terrain qui est aujourd’hui sollicité par plus de huit candidats à la commune de Boghé.

Cet homme issu du fief des Halaybes est un Enarque (administrateur de régie financière) consultant foncier et qui fut Directeur Adjoint du patrimoine de l’état. Il a fort les capacités et les moyens sur tous les plans, d’arriver à ces destinations. Son choix est incontestable vis-à-vis des politologues de la vallée.

  Maintenant, Les cartes se joueront au niveau du parti EL INSAF et l’influence de la population et si le choix du parti est porté sur Alioune Hamza Sarr, il sera au rendez

De l’émergence de la capitale de la commune et ce sont là ses vœux les plus chers.

 

Déjà, il a listé ses priorités pour la commune de Boghé, une fois élu il aura pour boulot : L’état civil, l’enseignement ; la santé et aides sociales, les activités culturelles, urbanisme, propreté de la ville et éventuellement une police municipale.

                                                         Diop Mohamedou Abou les traces de l’info