mar. Mar 28th, 2023

Les traces de l'Info

L'INFO dans la diversité

Mali : 26 janvier 2023, la Journée Internationale de la Douane

 A l’instar de la communauté internationale, les Douanes maliennes ont célébré dans la matinée de ce lundi 26 janvier 2023, la Journée Internationale de la Douane en leur siège sis à Samanko 2. Placée sous le thème : « Accompagner la nouvelle génération : Promouvoir le partage de connaissances et renforcer la fierté de la profession douanière », cette édition 2023 a été présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Alousseni Sanou.

A l’occasion de la célébration de cette édition 2023 de la Journée Internationale de la Douane, les nouveaux locaux de la Direction Générale des Douanes du Mali, récemment inaugurés par les autorités de la Transition, ont accueilli un grand public. Un public composé des personnalités publiques, administratives, municipales et locales, des cadres des Douanes maliennes et des acteurs du secteur privé.

La Thématique de la journée au cœur de la vision  des douanes maliennes !

Après la pose de la gerbe de fleurs en honneur aux Martyrs douaniers tombés sur le champ de bataille par le Ministre de l’Economie et des Finances, Alousseni Sanou accompagné par le Directeur Général des Douanes, l’Inspecteur Général des Douanes Amadou Konaté, l’on a procédé à l’exécution de l’hymne national du Mali avant d’entamer la cérémonie.

Dans son discours, le DG des Douanes maliennes a indiqué que la date du 26 janvier de chaque année est consacrée à la célébration de la Journée internationale de la douane. A cet effet, tous les pays membres de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) organisent une série d’activités et de festivités pour magnifier leur appartenance à la corporation douanière et célébrer l’évènement sous le signe d’une thématique. Et de poursuive que l’édition 2023 a été dédiée à la promotion du partage de connaissances et à l’exaltation de la profession douanière.

« Mieux former et outiller le douanier du futur dans un monde de plus en plus complexe et globalisé doit être le crédo de toute administration douanière qui a le souci de la performance et de l’efficacité », a-t-il fait savoir. Cependant, le patron des Douanes maliennes a mis le curseur sur trois questions principales qui vont permettre de traduire certaines préoccupations en rapport avec le thème, en pratique. Ces questions sont : Comment faire en sorte que le passage du relais entre les anciens et les jeunes fonctionnaires des douanes se fasse dans des conditions qui garantissent l’excellence dans la continuité du service ? Comment préserver la mémoire et les acquis des administrations douanières par un meilleur partage des connaissances et des expériences ? Comment conforter la fierté du douanier dans l’exercice de ses fonctions ?

A l’en croire, c’est sur ces questions que le Secrétaire général de l’OMD a invité les administrations membres à plancher pour que le passage du témoin entre les générations s’accompagne d’un legs effectif de connaissances et de valeurs.

« La direction générale des Douanes du Mali a accueilli avec un grand intérêt cette thématique qui a toujours été au cœur de sa vision et de sa stratégie », a-t-il déclaré.

 

Fortifier la fierté d’appartenance à la profession douanière

Dira l’Inspecteur Général des Douanes Amadou Konaté, le deuxième grand axe de réflexion sous le signe duquel l’OMD a placé l’édition 2023 de la Journée internationale de la Douane est relatif à la nécessité de fortifier la fierté d’appartenance à la profession douanière. A cet égard, selon lui, les douanes du Mali ont toutes les raisons de se sentir légitimement à l’aise puis qu’elles viennent de réaliser des prouesses inédites en dépit d’une année 2022 chroniquement défavorable, marquée par l’hostilité de certains de nos voisins et des crises majeures qui ont durement affecté l’économie de toute la planète. Malgré tout, les prévisions de recettes budgétaires qui leur ont été assignées ont été vaillamment atteintes et de saisies sans précèdent de stupéfiants ont été enregistrées.

« Je profite de l’occasion pour réitérer mes chaleureuses félicitations à tout le collectif des douaniers et mes vifs remerciements à nos plus hautes autorités et notamment le Ministre de l’Economie et des Finances pour leur constant et crucial accompagnement », a exprimé le DGD. Sans manquer de remercier l’OMD pour son inestimable apport dans la formation des élites douanières du monde entier et son irremplaçable leadership dans le raffermissement de la coopération de ses administrations membres.

Dans son allocution, le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Alousseni Sanou, a pour sa part indiqué que la célébration de cette Journée internationale de la Douane donne l’occasion de saluer la mémoire de toutes les victimes douanières qui sont tombées dans l’exercice de leur fonction. Avant de donner l’assurance que leur sacrifice ne sera pas vain. Il a tenu à féliciter les Douanes maliennes sous le leadership de M. Amadou Konaté, pour les prouesses faites en 2022 malgré la crise qui frappait le Mali. «  Toutes les dépenses que nous avons eues à réaliser en 2022 et tout ce qui a pu être fait aujourd’hui dans ce pays relèvent des bons résultats de la douane malienne, de l’Impôt et du Trésor », a-t-il souligné. Pour lui, ce jour est l’occasion pour lui au nom des autorités du Mali de saluer les efforts consentis par l’ensemble des douaniers du Mali. « Nous sommes fiers de vous et nous allons toujours vous accompagner », a-t-il ajouté.

La fin de cette cérémonie a été marquée par des remises de certificats de mérite à des agents de douanes qui se sont distingués dans leur travail bien fait durant l’année budgétaire écoulée et à certains partenaires qui accompagnent les Douanes maliennes dans leur mission quotidienne.

Une fière chandelle à la profession douanière au Mali !

Adama Tounkara